Montpellier : « Écrivain raté », une pièce de Roberto Arlt au Carré Rondelet

L'écriture a en lui une fonction de remède, d'acide révélateur, de lanterne magique en projetant les unes après les autres les plaques de la ville maudite avec ses hommes et femmes condamnés à vivre en un permanent maraude de chiens rejetés par des concierges et des propriétaires. De son incohérence, de ses faiblesses, naîtra toujours l'interminable, indestructible force de la grande littérature.

Julio Cortazar dans le prologue des œuvres complètes de Roberto Arlt


Le protagoniste du récit essaye par tous les moyens de créer une œuvre littéraire. Toute création est stimulée par une volonté qui doit faire face à toute sorte de doutes, d'impasses et d'insécurités.  Mais les obstacles mènent parfois à l'échec.


Une pièce sur la difficulté de création

Après un premier succès, un écrivain s'aperçoit avec terreur que l'inspiration l'a déserté. Ses ambitions vont être guidées par la volonté, l'orgueil, l'envie et la frustration d'un homme qui tente par tous les moyens de reconquérir sa gloire perdue. Écrivain raté est une pièce d'après le récit de l’écrivain argentin Roberto Arlt (1900-1942). Ses pièces reflètent avec une cruauté savoureuse l'homme contemporain, désespéré dans une société industrielle. Écrivain raté est issu d'un recueil de neuf contes, Le Petit Bossu, écrit en 1933. Il s’agit d’une création 2018, à découvrir au Théâtre du Carré Rondelet, un lieu culturel dynamique, accueillant, soutenu principalement par son public.


Le Théâtre du Carré Rondelet

Le Carré se tourne résolument vers les créateurs qui font entendre la langue, le texte. Le répertoire classique est revisité par des écritures modernes et contemporaines, sur tous les registres. Ce Théâtre accueille, ouvre et élargit les horizons de la créativité théâtrale : écoute, échange, confrontation des vues et des désirs de scène, forum, jonction des appétits de représentations, variété des offres de dramaturgies aux aspects de petit format et aux grandes et fortes ambitions. Le Carré Rondelet est un espace tremplin qui permet de faire découvrir des créations au public : pièces, lectures, montages créatifs présentés achevés ou au stade de recherche...


Écrivain raté de Roberto Arlt

Théâtre du Carré Rondelet

14 rue de Belfort - Montpellier

Traduction, adaptation et mise en scène : Facundo Melillo

Avec : Julien Assié, Facundo Melillo

Musique : Julien Assié

Création Lumière : Gabriel Bosc

Direction d'acteur : Jean Bard

Durée :50 minutes - A partir de 12 ans

Vendredi 16 mars 20h30, samedi 17 mars à 20h30 et dimanche 18 mars à 17h30 

Tarifs : 12 à 17 euros

Tél. : + 33 (0)4 67 54 94 19 – 06 67 97 67 32

carrerondelet@gmail.com

http://carrerondelet.pagesperso-orange.fr/