Montpellier : Delphine, Julie et Cécile les Drôles de dames de la communication

Elles s'appellent Delphine, Julie et Cécile mais n'ont pas besoin de Charlie pour remplir leurs missions. Regroupées au sein de l'agence de communication delf inprogress EXTENDED, ces trois femmes indépendantes vous proposent leurs services en graphisme, rédaction et traduction avec le sourire et une facture allégée!

Expliquez-nous ce que vous faites, depuis quand, pourquoi ?
Nous sommes une agence de communication... mais pas comme les autres ! Notre force c'est notre indépendance ! On est un regroupement de free-lances et nous nous regroupons au gré des projets à 1, 2, 3 ou plus ou moins selon les besoins des clients. On apporte de la flexibilité, du sur mesure et une facture allégée car nous avons peu de charges de fonctionnement. De plus, nous proposons aussi à nos clients de les former à leurs outils pour les laisser autonomes ! On aime la liberté. On pense que c'est la meilleure façon de fidéliser et de travailler en bonne intelligence. Nos objectifs vont vers notre développement bien entendu.

Des rêves nous en avons... un plein tiroir ! Mais nos priorités se portent sur le collaboratif et l'idée de construire ensemble. En fait on aimerait que l'agence prenne une tournure assez citoyenne tournée vers les autres... la solidarité...

Delphine : Je suis graphiste et j’ai créé le studio graphique delf inprogress  en 2008, suite à 10 ans d’expérience en tant que chargée de communication à Montpellier SupAgro (pour qui j’ai créé l’identité visuelle et les outils de communications du centre). En 2009, je l’ai étendu à Dip EXTENDED afin que l’on puisse apporter une réponse globale aux besoins de communication de nos clients. Et parce que j’adore travailler en équipe !

Julie : Je fais de la traduction depuis l’an 2000 après deux expériences en tant qu’assistante export. Je voulais davantage me confronter aux langues donc mes expériences se sont naturellement portées vers l’enseignement et la traduction. Je pratique l’anglais et l’espagnol. Chacune de ces langues portent en elles ses propres richesses, de musicalité pour l’espagnol, d’aspect visuel pour l’anglais et le français est ma langue maternelle. J’ai choisi ce métier parce que « je rentre dans votre monde et je comprends » [Giorgia Sanfiori, coach].
Je fais partie de Dip Extended depuis ses débuts. L’idée est de proposer des services de communication souples à nos clients. Nous avons une synergie et des coeurs de métiers différents et complémentaires qui nous permettent de répondre à des besoins de communication à 360°.

Cécile : Je suis conceptrice rédactrice et community manager à mes heures perdues... Non je plaisante ! J’ai été formée à la conception rédaction il y a bien longtemps et le community management est devenu naturellement une prestation que je propose à mes clients. J’ai été salariée dans 2 sociétés de vente à distance de 1996 à 2009. Et lorsque je suis revenue à Montpellier, je me suis installée en indépendante. Pourquoi je fais ce métier ? Pourquoi je suis indépendante ? J’aime mon métier, voici la raison principale, j’aime trouver les mots qui vont permettre à n’importe quel client de communiquer et d’atteindre son objectif. Je suis free-lance parce que j’avais envie d’indépendance mais aussi de diversité. Passer d’un sujet à l’autre est une formidable gymnastique de l’esprit et surtout, cela permet de ne jamais s’ennuyer et de toujours se remettre en question. Mon blog : http://www.cestaucarre.fr


Décrivez nous vos projets à venir, vos objectifs, vos rêves...
Delphine : Passionnée d'art et de culture, j'aimerais développer l’activité du studio graphique dans ce secteur. Je suis aussi photographe et j'ai une relation au papier assez amoureuse ! Alors mon objectif est de me tourner vers l'édition. Je fais pas mal de livres ces derniers temps, et c'est vraiment le genre de projet que je prends plaisir à réaliser… Et bien sûr, je rêve de faire mes propres livres sur mon travail photographique, que j'aimerais lier à la poésie... Pour l'agence, je souhaite vraiment que l'on s’engage dans une démarche solidaire qui placerait l’humain au coeur de nos préoccupations. Mais pour ça on a déjà des idées...

Julie : Mes rêves sont que Dip Extended   deviennent un réflexe et un référent en terme de communication souple et artistique pour porter les envies des clients à l’international.

Cécile : Mes projets ou plutôt nos projets ! Avec DIP-Extended  , nous proposons une nouvelle forme d’agence de communication, plus souple, réactive, avec une grande capacité d’adaptation. En résumé, une agence nouvelle définition. Notre projet principal est par conséquent de faire découvrir ce concept, c’est aussi notre objectif et un de nos rêves. Et pour moi, les rêves sont faits pour être concrétisés !


Depuis quand habitez vous à Montpellier ?
Delphine : Depuis toujours ! Je suis la 4ème génération des femmes de ma famille à être née à Montpellier ! Ma fille est la 5ème !

Julie : J’habite Montpellier ou plutôt sa circonférence depuis 1996. J’y ai fait ma dernière année de fac oscillant entre Paul Valéry et les locaux à Boutonnet dans les bâtiments de la Maison de la Géographie. Epoque où Montpellier avait un autre visage, époque où j’étais étudiante.

Cécile : J’ai vécu à Montpellier de 1989 à 1993 quand j’étais étudiante. J’y suis revenue en 2009 après des passages à Lille et Paris. Depuis, j’y suis, j’y reste !

Pourquoi avoir choisi Montpellier ?
Delphine : Pour les raisons évoquées ci-dessus ! J'aime ma ville ! Je veux m'y investir et contribuer à son développement ! Et puis franchement ! On a tout à Montpellier : la ville, la campagne, la mer... Paris à 3h25 et Barcelone bientôt à 1h30 ! Alors que demander de plus ?

Julie : Choisi sans choisir car oui quand la proposition m’a été faite j’ai été sensible à l’attrait de la région, du soleil, de la mer, de la proximité avec l’Espagne. Montpellier est une grande ville dynamique où règnent le bonheur de vivre et le désir d’entreprendre.

Cécile : Parce que j’aime cette ville, parce que je l’ai vue changer. Dans les années 90, ça commençait à bouger mais ce n’était que les prémices. Au fil du temps, quand je venais faire une escapade, je me rendais compte que Montpellier évoluait mais seulement par petites touches. Depuis que je m’y suis à nouveau installée, il n’y a pas un jour où je ne vois de nouveaux projets voir le jour. Montpellier est une ville dynamique, tournée vers l’avenir et toujours en mouvement, c’est pour cela que je l’aime.

Quel est votre endroit préféré à Montpellier ?
Delphine : J'adore ses places ! Mon second bureau se situe au Café Joseph ! J'aime y faire mes rendez-vous pro et mes apéros after work ! J'aime les places car on y est au spectacle de la vie... J'aime beaucoup la place St Roch aussi, à partir du printemps.

Julie : J’adore le centre historique, j’adore déambuler dans les petites rues découvrir les cours d’hôtels particuliers tellement empreint d’une ambiance surannée. Chaque endroit du centre historique a sa propre atmosphère tout autant chic que bohème.

Cécile : Les Beaux Arts ! C’est tout près de chez moi, je peux y aller à pieds (et à Montpellier, c’est un grand avantage de ne pas devoir prendre sa voiture), les cafés sont sympas, l’ambiance est détendue. Ca me fait un peu penser à Saint Germain des Près...

Quelle est votre équipe de sport préférée ?
Delphine : Ah ! Je ne suis pas très sport ! Oups ! Mais je vais faire un effort et choisir le water polo. En 2009 et 2010 j'ai réalisé le calendrier Poséïdon de l'équipe du Montpellier Water Polo. C'était une volonté de l'équipe - et non du club. On s'est beaucoup amusé deux années d'affilée pendant les shootings photos. Beaux moments de partage ! Vous pouvez d'ailleurs voir les vidéos des shootings sur mon site dédié à mon travail photographique : www.delphine-sauret.com

Julie : Mon penchant est davantage vers la danse et Montpellier regorge de perles en ce domaine. Plus loin que Montpellier, j’ai pris des cours de danse avec Didier Barbe de l’Ecole Epsédanse. L’école forme des danseurs interprète et sillonne les routes du monde pour aller présenter ces spectacles.

Cécile : Mes connaissances sportives sont très limitées... Alors on va y aller au feeling ! Ayant eu la chance d’assister à des matchs dans des disciplines différentes, je dirai sans hésiter l’équipe de rugby. J’ai beaucoup apprécié l’esprit qui anime les joueurs, l’ambiance dans les tribunes, pas mal non plus... Et puis on m’a expliqué que c’était un sport où chacun avait sa chance d’occuper un poste, on n’est pas obligé de mesurer 1,80 m. Cette idée où on a tous sa place me plait bien.

Que pensez vous de ToutMontpellier.fr ?
Delphine : C'est une excellente idée ! Il y a tellement de choses à faire, à voir, à connaître, à découvrir à Montpellier, que de tout recenser à un même endroit est très pratique ! C'est une ville très énergique et le site le retranscrit très bien !

Julie : Fédérer en un site tout ce qu’offre cette ville est une idée fabuleuse et porter loin le creuset qu’elle recèle.

Cécile : Mais que du bien, voyons ! Allez, j’arrête de vous flatter. Sincèrement, ToutMontpellier fait partie des toutes premières sociétés que j’ai découvertes lorsque je suis revenue en 2009. J’ai rencontré Frédéric Lemonnier et il m’a fait découvrir son concept. J’aime le côté dynamique des infos, leur diversité aussi. Je suis persuadée que ce format qui sort des sentiers battus, augure de ce que sera demain. ToutMontpellier est précurseur !


delf inprogress EXTENDED
26 Rue des Colchiques
34070 Montpellier
Tél. : 09 50 69 81 68
Mail : contact@dip-extended.com
www.dip-extended.com