Montpellier : « Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant » au hTh-Grammont

 

« J’avais envie de parler de la crise en Europe dans sa globalité et de la crise sociale en particulier. Le spectacle est une métaphore. Il déplie une réflexion critique et sociale sur des personnes qui, à la limite de la marginalité, finissent par s’entredévorer. Les pauvres se mangent entre eux. »

Claude Schmitz


Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant est une pièce qui se situe entre le théâtre et le cinéma. Échoués dans une caverne située dans les tréfonds de la terre, Darius, Stanislas et Gabriel revisitent, de délire en hallucination, l’odyssée burlesque et régressive qui les a conduits dans cette bien mauvaise posture, alors même qu’ils tentaient de fuir l’Europe en crise.

Darius, Stan et Gabriel contre le Monde Méchant réunit plusieurs tendances des spectacles de Claude Schmitz : le cinéma, la tentative de faire un théâtre se situant à la croisée du politique et du poétique, et le goût pour une écriture originale servie par des interprètes provenant d’horizons hétéroclites. Dans sa forme, Le Monde Méchant allie de façon conséquente les médiums théâtre et cinéma. Ainsi, une partie de l’odyssée du trio est représentée à travers un film. C’est donc les mêmes personnages qui traversent ces modes narratifs différents, formant ensemble un collage, une fresque morcelée et onirique. Depuis ses débuts, Claude Schmitz rassemble des interprètes singuliers dont le parcours de vie n’est souvent pas lié au monde du théâtre ou du cinéma. Cette façon de procéder s’est intensifiée au cours des années formant de hasards en rencontres un groupe ouvert et éclectique ayant participé à ses derniers spectacles et films. Les trois protagonistes, Darius, Stan et Gabriel font écho, tant par leurs personnalités que par leurs mésaventures, à d’autres trios célèbres qu’on retrouve à travers l’histoire du cinéma et de la littérature, dans des œuvres comme Les Trois Petits Cochons, Les Pieds Nickelés, The Three Stooges… Ce sont des figures à la psychologie sommaire, des personnages archétypaux n’ayant pratiquement aucune prise sur les événements auxquels ils sont confrontés. Anti-héros par excellence, idiots par nature, ils tentent d’éviter les coups que leur assène le sort.


Entre théâtre et cinéma, Le Monde Méchant est une fable satirique et politique narrant les mésaventures de ce trio de marginaux. Fantasmagories, réalités sociales et marivaudages se confondent dans ce rêve éveillé dont chaque fragment constitue à la fois la métaphore et la critique de ce que Darius, Stan et Gabriel dénoncent comme étant « le monde méchant ».


Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant

hTh humain TROP humain - Domaine de Grammont

Avenue Albert Einstein - Montpellier

Texte et mise en scène de Claude Schmitz

Avec Marc Barbé, Lucie Debay, Clément Losson, Patchouli, Olivier Zanotti, Francis Soetens.

Durée : 2 h 15

Tarifs : 5 à 20 euros.

www.humaintrophumain.fr

Billetterie hTh : + 33 (0) 4 67 99 25 00

Mercredi 29, jeudi 30, vendredi 31 mars à 20 heures.

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation le jeudi 30 mars.

Dans le cadre du spectacle Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant : Workshop dirigé par Claude Schmitz, les 30 et 31 mars, 13-17 heures - Tarif 50€

Concert le vendredi 31 mars 2017 à 22h30 avec Dj Lee Lee + Macmann