Lors d’une conférence de presse sur Sud de France, Damien Alary présenté la marque, son déploiement,  ses retombées économiques,  ses perspectives d'évolution au sein de la future grande Région. Cette conférence de presse  a été  suivie  par la signature de convention avec les deux premières entreprises du bâtiment labellisées Sud de France. 

Montpellier : Damien Alary présente les avancées de Sud de France

"Sud de France avance et veut garder son avance. C’est pour ça qu'elle est la marque d’avenir des produits et services de qualité de la future grande région." explique Damien Alary

Lancée en juin 2006 par la Région Languedoc-Roussillon, la marque Sud de France avait comme objectif de permettre à la viticulture régionale, faisant face à une crise sans précédent, de prendre sa place dans la bataille commerciale internationale. Dès 2006, elle regroupe sous un identifiant commun les productions viticoles agricoles et agroalimentaires du Languedoc-Roussillon. Sud de France désigne également la destination touristique régionale depuis 2008, la démarche de labellisation des établissements touristiques depuis 2009, les filières bois et horticulture début 2010.

Sud de France est aujourd’hui un outil de développement économique pour les entreprises et agriculteurs de la région. En effet, cette marque a été créée pour construire une notoriété et une identité commune des produits de la région notamment à l’international. Ses valeurs sont le miroir des valeurs de la région Languedoc-Roussillon : art de vivre méditerranéen, qualité des produits, savoir faire local, authenticité, naturalité. Elle est devenue au fil des années la marque ambassadrice du Languedoc-Roussillon.

En 2015, la marque se déploit avec les produits Bien-Etre et les entreprises dans le bâtiment.

La filière Bien-être/cosmétique fédère plus de 50 entreprises sur les secteurs de la cosmétiques, des compléments alimentaires, des centres de soins et sur des métiers et savoir-faire complémentaires (Ingrédients, R&D, formulation, fabrication, mise sur le marché, tests et analyses, distribution, formation) avec un objectif commun : favoriser le partage et les collaborations entre professionnels locaux, promouvoir les savoir-faire et la performance des produits et rappeler que l'innovation et la Recherche/Développement sont au cœur de la stratégie Bien-être. L'intégration des produits du Bien-être dans la palette de produits régionaux Sud de France, met en avant des produits de qualité, d'essences locales, de savoir-faire reconnus.

Le secteur du bâtiment compte 40 000 entreprises dont 31 500 artisans. La crise économique et les pratiques concurrentielles exacerbées ont amené une perte nette de 6 000 emplois depuis 2010. Face au développement de la sous-traitance en cascade amenant des pratiques de dumping social, les organisations professionnelles, la CAPEB (artisans) et la Fédération Régionale du Bâtiment (PME) ont décidé de travailler de concert à un cahier des charges permettant de mettre en avant auprès du consommateur les entreprises ayant des pratiques professionnelles sociales et environnementales responsables. Informé de leur démarche par la CAPEB et la FFB, la Région a proposé que les entreprises vertueuses puissent bénéficier du rayonnement de la marque Sud de France. En effet, dans le cadre du nouveau Schéma Régional de Développement Économique, la Région entend favoriser le développement de l'économie de proximité en permettant sa montée en compétences.