C'est par la conférence « La modernité, une idée neuve de l'histoire ? » de Christophe Charle, que se poursuit cette cinquième saison de l'Agora des Savoirs, organisé par la Ville de Montpellier, le mercredi 8 janvier 2014, à 20h30 au Centre Rabelais.

Montpellier : Christophe Charle invité de l'Agora des Savoirs ce soir

Les historiens mais aussi tous ceux qui réfléchissent sur le cours de l'histoire ont fréquemment recours à la notion de modernité, conception d'un temps historique orienté vers un sens positif mais aussi, de plus en plus anxiogène. Cette représentation du temps historique, a elle aussi une histoire : sa genèse et son imposition de plus en plus large dans l'opinion savante ou non sont passées par des phases distinctes. Christophe Charle n'hésitera pas pour cela à remonter beaucoup plus haut dans le temps qu'on ne le fait d'ordinaire. La représentation commune des manuels et des histoires reçues affirmerait sans doute que la vraie modernité n'est pas celle-là, mais celle qui émerge à nouveau au lendemain des tables rases de l'après Seconde Guerre mondiale. Elle se retrouve dans l'ivresse modernisatrice des «trente glorieuses», dans l'exaltation de la révolution scientifique et technique ou des nouvelles technologies de l'information. Elle s'illustre dans les multiples prédictions d'abondance des futurologues, dans les utopies libératrices des années soixante, ou les brèves illusions de l'après-communisme sur la fin de l'histoire. Elle s'affiche dans le discours lui aussi déjà largement remis en cause de divers côtés de la mondialisation, ou de la globalisation heureuse, selon que l'on parle français ou franglais.

Christophe Charle, Professeur à l'Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne, membre de l'Institut universitaire de France est connu pour ses travaux sur les intellectuels, les élites, l'histoire sociale et culturelle comparée de l'Europe.

Il a publié récemment Discordance des temps une brève histoire de la modernité, Paris, A.Colin, 2011 et Homo historicus, réflexions sur l'histoire, les historiens et les sciences sociales, Paris, A. Colin, 2013. Il prépare une Histoire culturelle de l'Europe au XIXe siècle et dirige avec L. Jeanpierre une Histoire de la vie intellectuelle en France XIXe-XXIe siècle, à paraître aux Editions du Seuil.


Cette conférence sera diffusée en direct sur le site de la ville.