Le 25 novembre, « Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes » décidée par les Nations Unies, est célébrée chaque année en France. L'occasion de faire un point sur la situation dans l’Hérault.

Montpellier : chiffres sur les violences faites aux femmes dans l’Hérault

Les violences faites aux femmes dans l’Hérault :
- Une augmentation de 8% des violences intrafamiliales est enregistrée dans l’Hérault sur les 10 premiers mois de 2013 par rapport à la même période en 2012. La proportion est comparable sur l’ensemble de la région : ces chiffres pourraient indiquer une libération de la parole des femmes victimes en raison d’un meilleur accueil et d’une prise en charge plus efficace.
- S’agissant des violences conjugales, près de 500 femmes ont été reçues par le CIDFF (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) en un an.

 
Point sur l’hébergement :
- A ce jour dans l’Hérault, 9 protocoles d’hébergement d’urgence, qui concernent 128 communes, ont été mis en place, signés par l’Etat et les collectivités territoriales.
- 3 nouveaux protocoles seront signés début 2014


Les nouveaux lieux d’accueil de jour pour les femmes victimes de violences :
- Devant la nécessité d’établir un lieu sécurisé permettant l’accueil de jour des femmes victimes de violences, des lieux d’accueil ont été financés par la DRDFE en Languedoc-Roussillon : en 2013, 2 structures dans l’Hérault, à Montpellier (CCAS, Centre Bouissonnade) et à Sète (CIDFF 34). Cela porte à 8 le nombre de lieux d’accueil de jour en Languedoc-Roussillon.


Une étude sur les violences conjugales pendant la grossesse :
- Cette étude a été réalisée en 2013 à la maternité du CHU de Montpellier et à la maternité Clémentville qui ont mis en place un dépistage systématique des violences conjugales pendant la grossesse.
- Il a été constaté que 12% des femmes ont été victimes de violences pendant la grossesse, essentiellement psychologiques.


Dispositifs de suivi des auteurs et d’accompagnement des enfants exposés :
- Suivi des auteurs de violences conjugales afin d’éviter ainsi les récidives : 173 auteurs ont été reçus en un an.
- Accompagnement des enfants exposés à ces violences : plus de 300 enfants et adolescents ont ainsi été pris en charge à Montpellier, Béziers et Clermont-l’Hérault.


Formation des professionnels :
- Plus de 500 professionnels sont formés chaque année et des actions de sensibilisation auprès du grand public sont menées