Dimanche 21 décembre sera la journée mondiale de l'Orgasme. L'orgasme... une boîte de Pandore dont beaucoup aimerait percer le secret... Au-delà d'un moment de plaisir, il reste un phénomène mystérieux pour les scientifiques. Pour percer ses secrets, la sexothérapeute montpelliéraine Marie-Noëlle Lanuit et le sexologue Jean-Claude Piquard invitent les possesseurs d’un cardio-fréquencemètre à participer à une grande enquête lors de la journée mondiale de l’orgasme.

Montpellier : ce dimanche, jouissez... pour la science !

Que se passe-t-il pendant l’orgasme sur le plan physiologique ? Y a-t-il un lien entre orgasme et augmentation de la fréquence cardiaque ? Homme et femmes sont-ils si différents ? Autant de questions auxquelles tente de répondre l'enquête menée par la sexothérapeute Marie-Noëlle Lanuit et le sexologue Jean-Claude Piquard.

Dès 1950, Masters et Johnson, deux pionniers de la sexologie dont la vie est retracée dans la série "Master Of Sex," se penchent sur la question de l'interaction entre orgasme et rythme cardiaque. “Malheureusement, leur étude ne s’intéressait qu'au plaisir vaginal alors qu’il existe plusieurs processus physiologiques des orgasmes, c’est à dire plusieurs sources de plaisirs" explique Jean-Claude Piquard.

Comprendre les orgasmes
L’orgasme, phénomène abstrait et magique pour beaucoup, est bel et bien une réalité physiologique. Pour valider le lien entre orgasme et augmentation de la fréquence cardiaque, déterminer si tous les plaisirs sexuels sont concernés et comprendre la différence entre orgasme clitoridien, vaginal et jouissance, Jean-Claude Piquard et Marie-Noëlle Lanuit ont décidé de lancer une nouvelle étude d’envergure nationale ouverte à tous. “A l'issue de cette enquête nous aurons probablement plus de mots pour parler de la sexualité, que ce soit dans les écrits, en thérapie, entre adultes. Ces mots pourraient également permettre une meilleure transmission intergénérationnelle" précise le sexologue.

Qui peut participer ?
Toute personne en possession d’un cardio-fréquencemètre, quelles que soit ses pratiques sexuelles, en solo ou en couple.

Comment ?
Les volontaires doivent porter le cardio fréquencemètre au repos puis lors de leurs rapports sexuels. Ils se connectent ensuite sur le site www.piquard.eu  pour répondre aux questions.