Tout au long de l’année, la médiathèque Emile Zola propose des rencontres gratuites autour d’un livre et de son auteur, en partenariat avec la librairie Sauramps. Le jeudi 27 mars à 18h30, Catherine Clément viendra ainsi présenter, dans le grand auditorium, le Dictionnaire amoureux des Dieux et des Déesses, paru chez Plon.

Montpellier : Catherine Clément présente son Dictionnaire amoureux des Dieux et des Déesses

Née en 1939, Catherine Clément est une philosophe mais aussi une romancière et une essayiste reconnue. Normalienne à 22 ans,  philosophe formée par ses « trois maîtres », Jankélévitch, Lévi-Strauss et Lacan, elle est maître de conférences à la Sorbonne qu’elle quitte au bout de 16 ans pour diriger les pages Culture au Matin de Paris.  En 1982, à la tête de l'Action Française d'Action Artistique (AFAA), elle est  chargée de la diffusion et de l'accueil de la culture française à l'étranger. A l'époque, quand elle part en Inde, elle a déjà publié cinq romans et huit essais. L'Inde lui inspirera ses plus grands succès, Pour l'amour de l'Inde et Le Voyage de Théo, puis en 2012 La reine des cipayes. Depuis 2002, e lle est chargée de l'Université populaire du musée du Quai-Branly et a aussi produit des émissions culturelles sur France Culture  sans cesser pour autant de publier.

Des Dieux et Déesses sur les cinq continents
Quand on lui confie l'écriture d'un Dictionnaire amoureux des Dieux et des Déesses, Catherine Clément ne se limite pas à évoquer ceux de l'Antiquité ou les grands dieux uniques, mais parle aussi bien des renardes, de Karni Mata (la patronne des rats), du Capitaine Cook que de Coatlicue (celle qui a une jupe de serpents) et du Père Noël.  Elle a choisi les dieux et déesses qu’elle préférait dans les cinq continents au Japon, en Sibérie, en Australie, aux îles Samoa, sans oublier quelques cruelles divinités Aztèques.


Une histoire… humaine
Catherine Clément aime les dieux, tous, depuis sa plus tendre enfance. Pendant la guerre, « leurs prouesses amoureuses me protégeaient des bombes, et leurs métamorphoses de la déportation. » Dans ce livre aussi éclairant que savant et non dénué d’humour, Catherine Clément se soucie notamment de répondre à la question : Comment les humains font-ils vivre leurs dieux ? Elle commente, explique, situe et ne manque pas de nous rappeler également que les dieux ont besoin de nous comme nous avons besoin d'eux.

 
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Médiathèque centrale d’Agglomération Emile Zola – 216 Bd de l’Aéroport international (Montpellier).
Accès tramway ligne 1 et 4 arrêt « Place de l’Europe ». Parking Europa.