Montpellier : Carmina Burana, un succès musical sous le ciel du Château d’Ô !

 


« Vous pouvez mettre au pilon ce que j’ai composé jusqu’à présent et que vous avez édité. Avec Carmina Burana commencent mes œuvres complètes ! »

Carl Orff (1895-1982)


Le dimanche 24 juillet 2016, le concert Carmina Burana a attiré la foule à l’Amphithéâtre du château d’Ô. Tout un ensemble musical a laissé éclore son talent sous la direction de Sofi Jeannin : le Chœur et les Percussions de l’Orchestre National de France, les pianistes Géraldine Dutroncy et Franz Michel, la soprano Karen Harnay, le ténor Patrick Foucher et le baryton Mark Pancek. Les Carmina Burana sont un succès planétaire du XXe siècle, la découverte du manuscrit initial relève du roman.


Il était une fois un manuscrit du Moyen-âge…

Le compositeur allemand Carl Orff (1895-1982) a retenu certains chants médiévaux découverts en 1803 à l’abbaye bénédictine de Benediktbeuern, au sud de Munich. Préservés et soigneusement dissimulés, ils sont un hymne à l’amour, la boisson, les danses, il y a aussi des textes satiriques et érotiques. Nous sommes donc bien loin des missions prônées par l’Église ! Autre particularité intéressante, les différentes langues européennes du manuscrit : l’occitan y figure, au Moyen-âge, la langue des Troubadours était répandue et considérée. C’est en 1936 que Carl Orff compose les Carmina Burana en choisissant vingt-quatre chants. Cette « cantate scénique » connaît un énorme succès et une longévité exemplaire, notamment O Fortuna. Ce mouvement initial des chœurs, repris à la fin de l’ouvrage, fait partie de notre paysage sonore : bandes originales de films comme celle d’Excalibur, publicités, reprises par des groupes rock... Rançon du succès, ce morceau musical a également été copié même par des grands compositeurs. L’œuvre de Carl Orff, très puissante, provoque une emprise et développe l’imaginaire, elle a formidablement été incarnée ce dimanche 24 juillet 2016 au château d’Ô.


Les Carmina Burana, un concert réussi

Dans l’Amphithéâtre d'Ô, créé en 2003, le Festival Radio France et Montpellier Occitanie a fait complet ! Le théâtre de plein air présentait une avant-scène occupée par les musiciens : percussionnistes, pianistes ; avec à l’arrière, les Chœurs de Radio France dont les voix étaient amplifiées par le jeu des instrumentistes. Pendant la soirée, tout un ensemble musical a révélé la variété de la richesse de cette célèbre cantate : voix mélodieuses, rythmes lents, montées en puissance musicale et instrumentale, battements des percussions, pianos… Sous le ciel d’une folie montpelliéraine, le château d’Ô, le concert a été une réussite. Aux voix masculines du Chœur répondaient les voix féminines pour s’unir à la musique qui pouvait vibrer par les pianos ou les timbales. Dès son entrée, le ténor Patrick Foucher a excellé avec ses airs entrainants. Le baryton Mark Pancek, à la voix plus douce, a représenté pendant sa présence sur scène la grâce à laquelle faisaient écho les hommes du Chœur. Quant à la cantatrice Karen Harnay, elle a été magique. Dans sa longue robe rouge légèrement perlée, elle a été une soprano de très haut niveau, réussissant à faire porter sa voix très haut dans les aigus, ce qui est difficile notamment dans un site de plein air. Sofi Jeannin, la cheffe d’orchestre a brillé par son dynamisme : elle est certainement une des révélations du Festival.


Sofi Jeannin, une femme cheffe d’orchestre

Lorsqu’elle dirige, elle est d’une allure incroyable : toute la tension de l’exercice se meut au rythme de mouvements légers qui pourraient être ceux d’une danse. Sofi Jeannin, née à Stockholm, est Directrice musicale de la Maîtrise et du Chœur de Radio France. Elle était ravie de sa venue au Festival et elle a montré au public sa créativité par deux concerts complémentaires : « Que ce soit par un opéra pour famille d’Isabelle Aboulker ou les Carmina Burana éclatantes de Carl Orff, les formations vocales et moi-même nous nous réjouissons de participer à l’édition 2016 du Festival ! » Sofi Jeannin sait donner confiance et faire coordonner voix et instruments pour une cantate qui exige la perfection. Par son choix de métier, cette cheffe d’orchestre a aussi montré un certain courage en choisissant une voie difficile et peu féminisée. Déjà, elle a su gravir les étapes d’une belle carrière qui s’annonce très prometteuse !


Le concert Carmina Burana a offert des moments de rêverie, cette œuvre puissante et rythmique est très connue mais chaque concert la révèle dans son unicité. Sous le ciel du château d’Ô, l’ensemble musical et vocal mené par Sofi Jeannin a été ovationné devant un public debout. Pendant un mois, ce concert est accessible sur le site du Festival Radio France et Montpellier Occitanie : il est à savourer !

Fatma Alilate

festivalradiofrancemontpellier.com


Articles précédents :

Montpellier : Une Symphonie Lyrique à l’Opéra Berlioz !

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-une-symphonie-lyrique-a-lopera-berlioz---134756.html

Montpellier : Dans la féérie d’un Orient rêvé

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-dans-la-feerie-dun-orient-reve--134755.html

Montpellier : Allons Chez Felix avec Natalie Dessay, Philippe Cassard et l’Orchestre de chambre de Paris !

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-allons-chez-felix-avec-natalie-dessay-philippe-cassard-et-lorchestre-de-chambre-de-paris---134753.html

Montpellier : « Aimez-vous Brahms ? », un concert au titre de roman

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-aimez-vous-brahms-un-concert-au-titre-de-roman---134751.html

Montpellier : Les enfants à l’honneur à l’Opéra Comédie

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-les-enfants-a-lhonneur-a-lopera-comedie--134749.html

Montpellier : Concert inaugural du Festival de Radio France

http://www.toutmontpellier.fr/montpellier-concert-inaugural-du-festival-de-radio-france--134743.html