Aujourd'hui, Philippe Saurel, Président de Montpellier Agglomération et Maire de la Ville de Montpellier, a lancé les travaux d'infrastructures pour le bouclage de la ligne 4 du réseau de tramway de Montpellier Agglomération,  aux côtés d'Isabelle Gianiel, Vice-présidente de Montpellier Agglomération déléguée aux Transports, d'Abdi El Kandoussi, Président de TaM, et de Gaëlle Velay, directrice régionale de la Caisse des Dépôts.

Montpellier : Bouclage du chantier de la ligne 4 de tramway

Depuis déjà plusieurs semaines, le chantier a commencé à apparaître sur l’ensemble du futur trajet de bouclage de la ligne 4. Les différents concessionnaires ErDF, GrDF, les opérateurs de telecom…) sont mobilisés pour déplacer les divers réseaux présents sous terre (électricité, gaz,…). Veolia est également intervenu sur ses réseaux, dans le cadre d’une intervention plus globale d’entretien dans le secteur du Peyrou. En parallèle, depuis le mois de juillet, les archéologues de l’Institut national d’archéologie préventive (Inrap) ont fouillé les dessous de la place Albert 1er pour étudier les vestiges de la commune clôture de la ville du XIIe siècle.

Depuis le 27 octobre, c’est les travaux d’infrastructures et des déplacements des réseaux humides (eau potable, assainissement, pluvial...) qui ont commencé. La première phase, qui consiste à déplacer les réseaux humides, a débuté le 27 octobre et durera jusqu’en mars 2015. C’est TaM qui a la charge de ce chantier. En parallèle, les travaux d’infrastructure débuteront par la réalisation de la plateforme, c’est-à-dire la réalisation de la base qui permet de tracer la voie de tramway. Le sol sera creusé à une profondeur de 60 à 80 cm. Ensuite, une dalle en béton sera coulée pour servir d’assise à la future voie ferrée. Après la pose des rails, l’ensemble des équipements électriques (ligne aérienne, alimentations diverses, équipements de signalisation...) seront installés. Et viendront enfin les revêtements finaux et les mobiliers.

Pour ce chantier d'envergure, 130 emplois ont été créés. Dans un contexte difficile pour l’emploi et les entreprises, les travaux de bouclage de la ligne 4 de tramway, engagés par Montpellier Agglomération, constituent un soutien de la collectivité à l’activité économique. Les retombées en termes d’emploi et de marchés concernent directement les entreprises du BTP engagées dans les travaux, mais aussi, indirectement, les fournisseurs et les commerces du centre-ville de Montpellier. Dans l’ensemble des marchés de travaux, Montpellier Agglomération a imposé un volume d’heures de travail réservé à des personnes en recherche d’emploi connaissant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Les travaux d’infrastructures constitueront ainsi un marchepied vers le retour à l’emploi en proposant 13 000 heures de travail en insertion pour ces personnes.