Intimidé par les voisins, un cambrioleur de 22 ans appelle lui-même la police.

Montpellier : Apeuré par les voisins, le cambrioleur appelle la police

 C'est une bien mauvaise idée qu'a eu ce jeune homme de 22 ans de vouloir cambrioler une maison dans une résidence de l'avenue du Professeur Louis-Ravas samedi soir peu avant 22h.

Dans le quartier avec un ami, le jeune homme, déjà connu des services de police, pénètre dans une résidence et remarque sur l'une des maisons un volet mal fermé. Tandis que son complice fait le guet, notre cambrioleur va soulever le volet roulant, forcer la fenêtre et pénétrer tant bien que mal dans la maison en raison des objets qui encombrent son passage.

A quelques mètres de là, un voisin étonné de constater de la lumière dans la maison d'en face décide d'aller voir de plus près. Entendant du bruit, le guetteur prend la fuite et laisse son camarade seul à l'intérieur. Le voisin se met alors à jeter des pierres sur la maison et hurle afin de prévenir d'autres résidents.

S'en suit alors une discussion surréaliste entre le cambrioleur bloqué dans la maison et les voisins qui le menacent directement et l'empêchent de sortir. Apeuré notre cambrioleur prétexte qu'il n'a rien fait, qu'il n'a rien volé et demande à partir. Refus catégorique des voisins, rejoints encore par deux autres personnes armées de barres de fer, qui lui auraient dit : "Ne t'inquiète pas on va appeler la police mais avant on va te massacrer".

Paniqué, le jeune cambrioleur va lui même composer le 17. Une brigade de la BAC viendra le secourir vers 22h sans qu'il ait subi de coups. Il donnera le prénom du guetteur qui ne sera pas retrouvé. Le jeune cambrioleur sera présenté au Parquet cet après-midi en comparution immédiate.

La Police conseille aux voisins d'être vigilants, curieux, observateurs, de relever un maximum d'informations et surtout de composer le plus rapidement possible le 17.