Dans le cadre de l'Agora des sciences, François Jarrige, historien, enseignant à l'université de Bourgogne présentera la conférence « Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences », ce mercredi 25 mars, à 20h30 au Centre Rabelais.

Montpellier/Agora des sciences : Technocritiques par François Jarrige

François Jarrige est historien, il enseigne à l'université de Bourgogne (Dijon) et explore l'histoire de l'industrialisation et de ses conséquences sociales et environnementales. Il a notamment publié : « Au temps des « tueuses de bras ». Les bris de machines à l'aube de l'ère industrielle (1780-1860) », (Presses universitaires de Rennes 2009) et « Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences », (La découverte, 2014).

Les techniques promettent abondance et bonheur ; elles définissent la condition humaine d’aujourd’hui. Pourquoi les contester, et à quoi bon ? Les discours technocritiques ne masquent-ils pas des peurs irrationnelles, un conservatisme suranné, voire un propos réactionnaire ? Pourtant, depuis que les sociétés humaines sont entrées dans la spirale de l’industrialisation, des individus et des groupes très divers ont dénoncé les techniques de leur temps et agi pour en enrayer les effets. L’introduction de machines censées alléger le travail, les macrosystèmes techniques censés émanciper des contraintes de la nature, la multitude des produits technoscientifiques censés apporter confort et bien-être, ont souvent été contestés et passés au crible de la critique. Contre l’immense condescendance de la postérité, il s’agira d’explorer ces discours et luttes foisonnantes et multiformes pour mieux comprendre comment s’est imposé le grand récit chargé de donner sens à la multitude des objets et artefacts qui saturent nos existences.

 Comme chacune des conférences gratuites proposées à l'Agora des savoirs, cette séance sera diffusée en direct  sur le site de la Ville de Montpellier