Le renforcement des dispositifs d’accueil et d’hébergement d’urgence en période hivernale pour les personnes sans abri est mis en œuvre du 18 novembre 2013 au 31 mars 2014. Il repose sur la mobilisation de l’ensemble des partenaires associatifs, des services de l’Etat, des collectivités locales, des hôpitaux.

Montpellier : Accueil et hébergement d’urgence en période hivernale

Dans l’Hérault, il s’appuie sur :
- Le dispositif permanent annuel de veille sociale :
  . Le 115, numéro d’urgence sociale 24h/24
  . Le SAMU social de Montpellier
  . Les 3 services d’accueil et d’orientation de Montpellier, Béziers, Sète
  . Les lieux d’accueil de jour dans ces 3 villes
  . Les structures d’hébergement d’urgence, qui comptent 236 places localisées dans ces 3 villes et sur l’agglomération de Lunel.Parmi ces 236 places, 100 places correspondent à la pérennisation annuelle de places « hivernales » mises en place pendant l’hiver 2012-2013.

- Le renforcement des services en période hivernale :
  . Renforcement du 115
  . Renforcement des maraudes du SAMU social de Montpellier
  . Mise en place d’équipes mobiles à Béziers et à Sète en soirée
  . Renforcement de l’aide alimentaire
  . Extension des horaires d’ouverture des accueils de jour
  . Centralisation quotidienne des places d’hébergement disponibles
  . Réunion régulières du comité technique de suivi regroupant l’ensemble des partenaires de l’urgence sociale et de l’aide alimentaire

- L’augmentation des capacités d’hébergement  pour la période hivernale :
  . 70 places de mise à l’abri, pour toute la durée de l’hiver, à Montpellier, Sète, Agde et en Cœur d’Hérault
  . 40 places de mise à l’abri en cas de grand froid (« niveau orange ») à Montpellier, Béziers, Sète et Agde
  . Des réserves financières ont également été constituées pour des mises à l’abri en chambres d’hôtel, si nécessaire.