Jeudi 6 décembre, au Salon de l'immobilier d'entreprise (SIMI), près de 70 acteurs du monde économique immobilier étaient réunis autour d'Hélène MANDROUX, Maire de la Ville de Montpellier pour découvrir la présentation des grands projets urbanistiques en cours ou futurs : ZAC de la gare St-Roch, projets urbanistiques de Port Marianne, Rive Gauche, reconversion du site de l'EAI.

Montpellier : 600 investisseurs potentiels ont découvert les grands projets de la Ville au SIMI

De nombreux architectes et urbanistes se sont relayés autour de Mme le Maire pour porter leurs projets, notamment : Marc LEHMANN, urbaniste coordinateur des projets de l'Avenue Raymond Dugrand, Manuelle GAUTRAUD et Carmen SANTANA, toutes deux architectes sur deux projets sortant de terre dans le quartier du Nouveau Saint Roch (respectivement sur un projet de complexe hôtelier et sur un parking public),  Pierre TOURRE, urbaniste du quartier rive gauche. Paul CHEMETOV et Bernard REICHEN se sont également joints à leurs confrères après la présentation. 

Au total, 30 rendez-vous de travail se sont tenus sur le stand montpelliérain piloté par la SERM et un total 600 professionnels l'ont visité. De nombreux opérateurs et investisseurs nationaux et internationaux ont confirmé leur intention de candidater sur les différents appels à projets.  

Mme le Maire s'est réjouie de l'intérêt des investisseurs pour les projets de la Ville : « Au-delà de l'attractivité et du rayonnement de la Ville de Montpellier que nous œuvrons toujours à développer, le SIMI est l'occasion d'étendre le spectre des promoteurs et investisseurs potentiels. Voir, en temps de crise, l'affluence et l'intérêt des investisseurs pour les projets montpelliérains est un bon signe.»

Le SIMI a été l'occasion pour la SERM d'attirer l'attention des investisseurs sur deux appels à projet en cours à Montpellier : 

- Sur la place Pablo Picasso pour le programme commercial de  4 000 m² sur un îlot mixte de 20 000 m² (commerces, bureaux, logements).

- Dans le quartier du Nouveau Saint-Roch pour désigner un opérateur de commerces pour 7 000 m² situés au rez-de-chaussée d'un îlot de 33 000 m² de logements et commerces.