Une fois par an, les ambassades de France aux Etats-Unis organisent le concours Netva. L’objectif est d’accompagner un panel de startups françaises à fort potentiel sur le marché américain afin d’accélérer leur développement. Formation, networking et mentorat sont les clés de ce programme unique en son genre qui couvre les villes de Washington, San Francisco, Boston et Toronto.

Montpelier : La startup Numalis s'exporte aux Etats-Unis

Le Ministère des affaires étrangères et du développement international et ses partenaires ont sélectionné 18 entreprises dont la startup montpelliéraine Numalis pour participer à l’édition 2015 du programme NETVA qui propose aux dirigeants de ces startups innovantes françaises un programme d’accompagnement personnalisé pour se familiariser avec les marchés nord-américains.

De l’imagerie médicale à l’impression 3d ou la gestion de l’énergie, le programme Netva accompagne chacun des 18 lauréats sur son marché dans l’une des villes proposées. Pour Numalis, c’est depuis Washington que ses outils d’amélioration de la précision des calculs atteindront le marché américain. Selon Arnault Ioualalen, son fondateur, « le programme Netva est un tremplin important pour toute startup ayant une ambition internationale ».

Pour les lauréats le voyage commence par trois jours de formation au siège de Microsoft France à Paris pour appréhender les spécificités du marché américain des hautes technologies. Cette formation est le prélude à une prospection commerciale aux Etats-Unis qui se fera avec le soutien des ambassades de France et des spécialistes du développement sur le marché américain.

L’objectif pour Numalis est de faire adopter son innovation, issue des labos de recherche du Languedoc Roussillon, à des grands comptes dans des domaines aussi stratégiques que la finance, l’aéronautique, l’aérospatiale et la défense.


À propos de Numalis :

Depuis les années 90 plusieurs catastrophes industrielles (source) ont fait prendre conscience que les ordinateurs ne sont pas des aussi bons calculateurs qu’on l’imagine. En effet, un ordinateur calcule toujours en faisant une part d’approximation. Anticiper ces erreurs d’arrondi afin de contenir leur ampleur est donc essentiel dans de nombreux secteurs où les calculsréalisés constituent un enjeu critique. L’innovation que Numalis propose constitue le tout premier correcteur orthographique pour les calculs : un outil capable de détecter les problèmes de précision et proposer une correction automatiquement aux programmeurs.