Auteurs d’une série de trois victoires consécutives dont deux à l’extérieur, c’est en tant que favoris que les Montpelliérains se sont présentés au stade Jean-Dauger samedi pour jouer un match décisif dans la course aux barrages puisqu’il leur garantissait, en cas de victoire, une place dans le tableau final.

LE MATCH DES OCCASIONS MANQUEES FACE A L’AVIRON BAYONNAIS

Bien que distancés du haut du tableau et n’ayant plus rien à jouer dans le championnat, les Bayonnais sont auteurs d’une grosse entame de match avec un essai de Marvin O’Connor dès la troisième minute. Cette action annonce la couleur aux Montpelliérains qui s’efforcent d’installer une grosse défense, mais c’est du côté de l’attaque que « ça pèche » : le jeu est trop approximatif et les occasions non abouties. 

A la trentième minute, le vent commence a tourner. Les Bayonnais sont à la peine et le MHR en profite pour virer en tête avec une pénalité réussie de Benoit Paillaugue (10-12). Mais ce n’est que de courte durée, car les héraultais vont vivre une fin de première mi-temps cauchemardesque. À la 37ème minute, Benoit Paillaugue pousse par deux fois le ballon à la main pour le faire sortir en ballon mort. La sanction de Mr Poite est sans appel. Le demi-de-mêlée écope d’un carton jaune et les Bayonnais se voient accorder un essai de pénalité. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Johnnie Beattie de prendre le chemin du banc pour 10 minutes et de laisser son équipe jouer à 13.  C’est finalement les Bayonnais qui mènent au score à la mi-temps (20-12).

De retour sur la pelouse, les hommes de Fabien Galthié, bien que toujours à 13, vont se remettre dans le match avec une belle action de Nagusa qui malheureusement n’aboutira pas et un sauvetage in extremis de Thomas Combezou. Les cistes réduisent peu à peu le score grâce à une mêlée percutante et une bonne réussite au pied de Benoit Paillaugue (23-18).  À la 63eme minute, suite à un enchainement de mauvaises passes des Bayonnais, Alex Tulou va aplatir dans l’en-but permettant au MHR de recoller au score (26-26). Mais les fautes et les actions inabouties sont encore trop nombreuses. En cette fin de match, les Bayonnais font l’effort et obtiennent deux pénalités qui leur permettent de distancer les Montpelliérains.

La sirène retentit à Jean Dauger et les Bayonnais qui ont su rester calme pendant tout le match l’emportent 32-26 pour leur dernière rencontre à domicile.  Le MHR quitte le terrain, déçu mais avec une qualification pour les phases finales en poche suite à la défaite de Perpignan face à Agen.

Ce fût un match entaché de beaucoup de fautes et d’actions inabouties, mais il faut tout de même saluer la belle prestation au pied de Benoit Paillaugue (7/9) qui, dans ce duel de buteur, n’a pas démérité.

Prochain match du MHR : Le 04/05 à 14h45 à Yves du Manoir contre Perpignan. Venez nombreux pour le dernier match à domicile avant les barrages !