Le quartier Saint Roch

Adresse

Quartier Saint Roch
34000 Montpellier


Présentation

Quiétude en plein cœur de ville

     Situé en plein centre-ville de Montpellier, le quartier Saint-Roch est compris entre les rues commerçantes Saint-Guilhem, la Grand'Rue Jean Moulin, celle de l'Ancien Courrier et le boulevard du Jeu de Paume. Il comprend les places Saint-Roch et Saint-Côme, mais surtout l'impressionnante église Saint-Roch. C'est une partie piétonne de la ville où règnent calme et convivialité, tout en étant très empruntée et vivante de par sa localisation et ses nombreux espaces de détente.

      Ce quartier, où il fait bon vivre, est également marqué par l'empreinte du vin et de la vigne, c'est pour cela que vous y trouverez de nombreux bars à vins et de cavistes. La fête de la Vigne et du vin est représentative de cette mentalité, un événement qui se déroule généralement fin juillet et dont la vocation est de révéler les talents de jeunes vignerons. Mais la finalité sous-jacente est surtout de vous faire découvrir le quartier Saint-Roch. Dégustations de vins du domaine, tapas et autres spécialités vous y attendent, dans un esprit populaire et festif. La fête de la musique prend également possession de cette partie de la ville chaque années. Ce quartier, c'est aussi celui des artistes, où vous trouverez galeries d'arts et divers musiciens déambulant dans les rues, de jour comme de nuit. Vous y verrez également des brocantes, magasins d'antiquité, boutiques d'artisanat, des librairies ou encore des magasins de pierres fines ou de musique. Mais vous y découvrirez surtout une multitude de restaurants et spécialités culinaires.

      L'édifice à visiter absolument durant votre visite du quartier est sans conteste l'église Sain-Roch, de style néogothique, située sur la place du même nom. Cet édifice religieux est dédié au Saint Patron des Pèlerins, né en 1295 et qui, jusqu'à sa mort en 1327, fut déterminé à guérir les personnes atteintes de la peste. A l'origine, c'est en fait l'église Saint-Paul qui se trouvait sur cette place. Mais cette dernière fut détruite par les protestants vers 1560. Elle sera alors reconstruite, puis détruite à nouveau lors du siège de Montpellier en 1622. Ce n'est qu'en 1855 que le Maire de Montpellier proposa au Conseil Municipal de reconstruire une église dédiée à Saint-Roch, une église gigantesque et dont les dimensions devaient être monumentales. Or, pour des raisons financières, cet imposant monument, dont la construction débuta vers 1860, ne sera jamais réellement achevé, d'où des proportions assez « originales » et quelques niches vides. Mais n'hésitez pas à découvrir l'intérieur de cette église ainsi que les nombreuses œuvres qu'elle abrite. Chaque 16 août, jour anniversaire de la mort de Saint-Roch, un pèlerinage est célébré à l'église, un événement où des animations et des processions ont lieu dans les rues du quartier et où les reliques du saint, qui se trouvent à l'intérieur de l'église, sont exposées.

      La place Saint-Roch ne pourra que vous plaire. Calme, ombragée, avec ses charmant petits restaurants et salons de thé, ses jeux pour enfants : ce lieu vous emportera loin du bruit et de l'excitation de la ville. Pourtant, vous serez bien en plein cœur de la ville de Montpellier. Ne manquez pas d'observer la magnifique façade en trompe l'œil qui fait face à l'église, avec une réussite de l'effet de la verrière, où est représenté le reflet de l'église. Mais attention, trois fenêtres à l'étage sont pourtant bien réelles.

      A peine plus loin, c'est la place Saint-Côme qui vous attend, avec d'autres bars et restaurants. Il s'agit d'une des places les plus animées de la ville, mais également l'une des plus anciennes. Cette placette était nommée place du Petit Temple à l'époque. Son appellation, « Saint-Côme », date de l'installation, à l'une de ses extrémité, d'un magnifique amphithéâtre anatomique, édifié durant l'année 1757, de façon analogue à son exemple parisien, Saint Cosme. Un somptueux édifice est également nommé Saint-Côme, soit le nom du patron des chirurgiens. Depuis l'époque du Moyen Age, chaque profession possède en effet son saint patron. Ce bâtiment est l'œuvre de Jean Antoine Giral, de la célèbre famille d'architectes montpelliérains, construction qui s'étala entre les années 1752 et 1757. Il est constitué de deux bâtiments : l'un qui renfermait la salle d'anatomie, aujourd'hui divisé en deux niveaux, et l'autre, orné de colonnes corinthiennes, qui servait aux réunions des chirurgiens. Jusqu'en 1794, ce bâtiment servit aux cours d'anatomie, puis devint un marché aux grains. Durant la Révolution, il sera vendu comme carrière de pierres. En 1801, il devint enfin chambre de commerce. Vous trouverez l'entrée située du côté de la Grand'Rue Jean Moulin, agrémentée d 'un fronton où sont reproduits la Renommée et la Prudence.

Enfin, ne manquez pas d'observer, au numéro 6 de la rue du Puits du Temple, l'hôtel de Fizes, avec son magnifique portail orné de belles sculptures. C'est un puits placé à l'angle de la rue des Teissiers qui a donné son nom à cette voie.

      Le quartier Saint-Roch, emprunt d'une atmosphère paisible et pourtant festive quand il le faut, ne manquera pas de vous charmer tout en vous promettant d'agréables moments de découvertes et de détente.