La conférence de presse était prévue de longue date par le MAHB pour évoquer la seconde partie de saison. L'actualité récente a quelque peu modifié l'ordre du jour.

Le Montpellier Agglomération Handball de retour aux affaires sportives

Que pouvait peser le déplacement du MAHB à Valence en coupe de France ce soir face au départ de Nikola Karabatic ? Médiatiquement pas grand chose. Pour répondre aux journalistes quatre figures historiques du club : l'actuel président Remy Levy, l'entraineur-manager Patrice Canayer, le capitaine Michael Guigou et l'ancien président Robert Molines.

L'ambiance était à l'apaisement. Le ton calme, les mots sensés, ouvert aux explications Remy Levy, comme l'ensemble des personnes présentes, semblait soulagé que cette épisode approche de son dénouement : "Nous n'avons pas ménagé notre peine pour maintenir le bateau à flot". Le président en a profité pour remercier les soutiens du MAHB : les collectivités avec Jean-Pierre Moure et André Vézinhet, Louis Nicollin "qui a toujours été là quelque soit le moment", le patron de la COMECA Joseph Francis, les Blue Fox et les supporters.

Le départ de Nikola Karabatic
Remy Levy est revenu sur la rupture du contrat de Nikola Karabatic "actée au cours d'un échange franc et cordial". Le montant du transfert de l'international français constitue un impact financier positif avoisinant les 500 000 € rendu possible par la volonté des trois parties : entre ce que le club d'Aix peut payer pour la venue du joueur pendant 5 mois, la participation de Nikola Karabatic et l'économie de salaire réalisée par le MAHB. La venue à Aix du joueur doit toutefois être validée dans la journée par la commission nationale d’aide de contrôle de gestion (CNACG) de la Fédération.

Cette affaire à déflagrations multiples a marqué le président : "Il y aura un après 30 septembre à Montpellier" a t-il lancé la voix posée "la seule chose que l'on espère maintenant c'est de revenir au terrain". et s'il sait bien que l'affaire reviendra sur le terrain médiatique Remi Levy ne manque pas d'ironiser "J'étais venu au sport de haut niveau pour échapper à l'univers juridique. c'est loupé".

Le Mercato
Outre le départ de Nikola Karabatic, le MAHB s'est également séparé d'un accord commun du norvégien Erlend Mamelund : "C'est un garçon que je salue. Il a été très affecté par l'affaire. Il est arrivé tardivement son adaptation a été difficile. Il était en difficulté sportive et affective."
Seule signature qui devrait être enregistrée dans la journée, celle du pivot serbe Uros Vilovski qui s'entraine depuis deux mois au club. Lui aussi attend la validation de la CNACG.

Remy Levy a rappelé les signatures pour la saison prochaine de Thierry Omeyer pour une durée de trois ans avec une reconversion à la clé et des internationaux slovènes Jure Dolenec et Matej Gaber.

Patrice Canayer s'est réjoui du retour plus rapide que prévu de l'ailier slovène Vid Kavticnik et du rôle de joueurs comme William Accambray : "En l'absence de certains, Il a montré qu'il pouvait être un taulier." L'entraineur de Montpellier a insisté "sur un élément important, les jeunes du centre de formation". Il a ainsi évoqué les premiers pas de Didier Dinart et les doutes qu'avaient les autres joueurs avant que le sportif français le plus titré dans un sport collectif ne s'impose. Et d'affirmer plein de confiance "beaucoup de jeunes ont cette capacité".

Objectifs et avenir
Remy Levy a rassuré tout le monde : "L'avenir financier du club est assuré" et confirmé la volonté sportive intacte : "Nous voulons rester dans le top 10 européen". Patrice Canayer a souligné que "nous traversons une période de crise importante. Cette crise économique touche tous les pays et tous les clubs de handball à quelques exceptions." Alors même si le club "travaille déjà à construire une équipe importante pour gagner", l'entraineur héraultais a intelligemment précisé que le MAHB "maintient une ambition importante tout en assurant une gestion équilibrée".

Patrice Canayer sait que "cela va être sportivement difficile" avec le départ de Nikola Karabatic mais il a maintenu des objectifs de haut niveau : "Se qualifier pour la Ligue des Champions l'année prochaine, poursuivre notre parcours en Ligue des Champions et viser la coupe de France que nous jouons ce soir." Le MAHB est bien de retour sur le plan sportif.