Issam TEJ et Dragan GAJIC sont sanctionnés d'une suspension ferme de six matches.

Le club de Montpellier plus pénalisé que les joueurs ?

Le MAHB réagit à la suspension de six matches infligée aux deux joueurs de son effectif Issam Tej et Dragan Gajic dans un communiqué :


Le MONTPELLIER AGGLOMERATION HANDBALL, respectueux des décisions rendues par une Commission indépendante qui a mené sa propre instruction, n'entend pas les commenter sur le fond.

Sur la nature de la sanction infligée, il fait toutefois observer que c'est le club, victime de cette affaire, qui va en subir une nouvelle fois les conséquences en étant privé de deux joueurs pour six matchs en seconde partie de saison, après qu'il en ait été de même en première partie de saison en Octobre 2012 du fait du contrôle judiciaire prononcé à cette occasion envers eux, ces mesures portant atteinte à l'équité de la compétition compte tenu des faits reprochés.

Par ailleurs le club se voit infligé personnellement une amende de 1250 euros par joueur du fait de cette suspension, ce qui est totalement incompréhensible en l'espèce.

Le MONTPELLIER AGGLOMERATION HANDBALL précise toutefois qu'il n'entend pas relever appel de cette décision, laquelle appartient aux joueurs concernés dans le respect des règles de procédure applicables.


Montpellier reçoit Toulouse ce soir dans le cadre du championnat de France. Palais René Bougnol, 20h.