Adresse

SCEA du Château de l'Engarran
34880 Lavérune


Présentation

Le domaine de l’Engarran est géré par la famille Grill depuis cinq générations. Les soixante hectares de vignoble sont admirablement gérés et développés par trois générations de femmes Grill. Classée Monument historique, la folie montpelliéraine qui gouverne le domaine est à visiter, de même que le caveau et le musée.

 

L’histoire commence avec Henry d’Engarran, conseiller aux Aides et Finances du Languedoc, qui acquiert un domaine viticole aux Seigneurs de Saint Georges. L’activité viticole est perpétuée, mais sous le nom du nouveau propriétaire. Henry d’Engarran fonde le domaine que l’on connaît aujourd’hui. Pour ce qui est de la bâtisse qui le domine, elle prend forme au XVIIème siècle avec Jean Vassal. Du même métier qu’Henry d’Engarran, il obtient le domaine par la dot de sa femme, Suzanne Loys de Marigny. Il construit le château sur les fondations d’une ancienne métairie, dessine le parc à la française, l’orne de statues et impose la magnifique grille d’entrée hériter du château de la Mosson. Les statues se référèrent aux trois âges de la vie, elles mettent en scène des enfants, des adolescents et des adultes excluant la vieillesse des lieux de fête que sont les folies montpelliéraines. Le jardin s’étend sur trois hectares et trois niveaux, en plus des statues, il abrite, des vases en pierre, un buffet d’eau, deux bassins, une fontaine rocaille, un bestiaire et une roseraie pour un final floral.

Quetton Saint Georges, laisse sa marque au château de l’Engarran en s’y faisant enterré après y avoir passé maintes soirées mondaines.

Pour finir avec les grands noms de l’Engarran, il faut citer Florian et Adelys Bertrand, ancêtres de la famille Grill, dont les femmes gèrent honorablement depuis vingt ans leur héritage viticole. Précurseurs dans l’exportation du vin, ils l’emmènent d’abord à Paris, pour aboutir aujourd’hui sur presque tous les continents du monde.

La renommée du cru de la petite commune de Lavérune ne reste pas sans reconnaissance. Sous les appellations et dénominations suivantes : AOC Coteaux du Languedoc ; AOC Coteaux du Languedoc - Grès de Montpellier ; AOC Coteaux du Languedoc - Saint Georges d'Orques ; Vin de Pays d'Oc ; Vin de Pays d'Oc doux, les vins de l’Engarran ont reçus de nombreux prix élogieux aux : Concours Général Agricole de Paris 2008, Guide Hachette 2008, Guide Bettane et Desseauve 2008.

Les chais du château de l’Engarran mêlent l’ancien au moderne pour l’efficacité mais surtout la qualité de leurs vins. Le mélange des outils modernes et traditionnels assure la perpétuité et préservation du cru. L’étape finale pour faire un vin de caractère, est le passage dans les barriques. Ici le vin s’imprègne du chêne pendant une durée bien spécifique à chaque millésime. La cave à barriques, comme le caveau sont des lieux de visites et de dégustations pour les amateurs de vin et de tradition. Attenant au caveau, le musée du vin de l’Engarran, dévoile tous les secrets de la production viticole depuis 1885. Les machines qui s’attelaient dans les vignes ou les caves du château sont exposées dans une pièce voutée, libre d’accès. Un film réalisé dans les vignes, pendant les vendanges, et diffusé dans le musée conclut le tour des facettes du domaine de l’Engarran.