L’achèvement des programmes européens 2007-2013 permet de dresser le bilan des aides en région sur l’axe TIC, 3ème axe fort des investissements du Fonds européen FEDER avec l’innovation et l’environnement. Ces financements ont bénéficié à 150 projets avec 21,2 millions d’euros destinés à renforcer les réseaux et infrastructures TIC et 15,3 millions d’euros pour développer les usages innovants des TIC.

Languedoc-Roussillon : 36,5 millions d’euros investis dans les TIC par l’Europe

En 7 ans, l’axe des investissements européens a été dédié en priorité à l’accessibilité des infrastructures à haut débit ou à très haut débit dans les zones mal desservies, une mobilisation de plus de 58 % des investissements alloués aux TIC.

L’autre axe majeur de l’aide européenne a concerné le développement des usages innovants des TIC avec 8,24 millions d’euros soit 22% des aides pour l’appui à la dématérialisation des échanges (ressources numériques, annuaires en ligne, collecte des informations, téléassistance etc.).

Enfin, le 3ème axe fort concerne le développement des réseaux de centres de services numériques en faveur du public (jeunes, grand public mais aussi entreprises) avec 39 projets soutenus pour 2,33 millions d’euros d’aide européenne.

Aujourd’hui, l’Europe annonce son soutien à deux projets en faveur du développement régional des TIC :
. Le projet porté par l’association NOVAE LR pour le développement de la Maison du numérique afin de favoriser les croisements entre acteurs privés, grand public et université-recherche (86 115 € d’aide européenne pour un investissement global de 172 289 €)
. Le projet porté par l’IDATE concernant le « Connected Things Forum », une nouvelle initiative au cœur du Digiworld Summit 2014 qui se déroulera du 18 au 20 novembre à Montpellier (69 000 € d’aide européenne pour un investissement global de 138 598 €).

De nombreux projets régionaux ont pu bénéficier des leviers de soutien en faveur de l’accessibilité et développement équilibré des territoires :
. Hérault : 45 projets aidés par l’Europe pour un montant global de plus de 10,3 millions d’euros
- 7,432 millions d’euros ont été dédiés à l’accessibilité aux infrastructures à haut débit ou à très haut débit dans les zones mal desservies avec 99,76% du montant de l’aide dédié au projet du réseau départemental de communications à Haut débit Num’Hér@ult.
- 1,290 millions d’euros ont visé à soutenir le développement de la dématérialisation des échanges de 23 projets pour un investissement global de 5,5 millions d’euros.
- Des projets multisectoriels tournés autant vers le grand public comme avec le soutien de l’installation muséographique transmédia produite par l’association Musée Transversal de Montpellier (montant de l’aide européenne de 48 780 € pour un investissement global de 169 726 €) que vers les professionnels avec notamment le soutien au projet Sup Agro météo dédié à l’amélioration du réseau régional de stations agro-climatiques porté par le Centre expérimental horticole de Marsillargues à destination des exploitants de la filière fruits et légumes (montant de l’aide européenne de 190 725 € pour un investissement global de 1,43 million d’euro).


En Languedoc-Roussillon, la dotation de 900 millions d’euros de Fonds européens pour la programmation 2007-2013 a été utilisée à 100%. En 7 ans, plus de 56 700 projets ont été soutenus et ont généré grâce à des financements croisés plus de 2,5 milliards d’euros d’investissements. Le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), l’un des quatre Fonds européens dont bénéficie le Languedoc-Roussillon, répond à un triple objectif de soutien à l’innovation, à l’environnement,  et à l’accessibilité et la cohésion des territoires ruraux.