Chaque dernier jeudi du mois, le Secrétariat d’Etat au Numérique convie 6 startups de la French Tech à présenter ses actions à un parterre d’investisseurs français et étrangers, de grands comptes et d’acheteurs publics, dans un Ministère. Une semaine après l’annonce des 9 premiers territoires labellisés "Métropoles French Tech"., la startup montpelliéraine Matooma était, hier soir,  une des 6 startups invitées à valoriser ses produits, à Matignon.

La startup montpelliéraine Matooma invitée à Matignon

Jeudi 20 novembre, à l’occasion du 3e "Jeudigital French Tech", Manuel Valls, Premier Ministre, et Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique, ont invité les représentants de Montpellier Agglomération et la startup montpelliéraine Matooma à venir présenter leur projet.

Matooma a été créée en 2012 par Frédéric Salles, expert M2M (machine-to-machine), et John William Aldon, cette startup montpelliéraine est spécialisée dans la communication et la gestion des objets connectés par carte SIM. "Tech champion" du territoire, elle possède un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros et a levé 1 million d’euros cette année. Elle gère un portefeuille international de 800 clients. 

Aux côtés des réussites montpelliéraines emblématiques, telles Awox, Teads, JVWeb, et bien d’autres, Matooma fait rayonner le territoire bien au-delà de ses frontières. Réunies par la "French Tech attitude", elles font de l’union une force pour faire reconnaitre l’innovation et le savoir-faire français, et faire de la future Métropole un des premiers pôles numériques français.