Serre Amazonienne

Adresse

50 avenue Agropolis
34090 Montpellier


Présentation

Un ouvrage unique en Europe

      Cette reconstitution de l'écosystème amazonien, l'un des plus riches et des plus menacés du monde, vous entraînera dans un univers extraordinaire qui séduira petits et grands.

Ludique et pédagogique, cette serre, unique en France, contribue également à la préservation des espèces, ce qui la place au niveau des plus grands parcs zoologiques européens.

 

Les objectifs sont ici de conserver les espèces menacées, de sensibiliser le public aux problèmes environnementaux, d'aider la recherche scientifique et, enfin, de distraire les visiteurs de tout âge. La municipalité a en effet voulu réaliser un espace prônant la conservation et la sensibilisation de façon à répondre le mieux possible à ces quatre missions fondamentales des Zoos, des objectifs élaborés en 1993 par l'Association des Zoos et Aquariums (EAZA) et l'Union Mondiale pour la Nature (UICN).

 

Cet espace pédagogique vous proposera une exposition permanente avec des informations réalistes et concrètes, tout en vous exposant la beauté de l'écosystème amazonien.

 

      La visite, d'à peu près une heure, débute par l'entrée d'une grande salle obscure, où sont projetés d'immenses vidéos sous forme de diaporamas. Soit une transition réussie entre le monde pragmatique et celui du climat tropical.

C'est ensuite que vous pénétrerez dans l'univers époustouflant de la forêt amazonienne. Avec ses dimensions considérables, 2 600 m2 de surface et 14 mètres de hauteur, ainsi que sa volière de 17m2 de hauteur, cette serre est la plus grande de France sur ce thème.

 

Successivement, vous découvrirez des reconstitutions de qualité : l'estuaire du fleuve, avec la mangrove, ses caïmans à lunettes et piranhas, puis la forêt inondée, avec ses anacondas ses singes tamarins et ses sakis.

Ensuite, la forêt dense, qui abrite le grand fourmilier, la mygale géante ou encore les ocelots, celle de montagne , soit une clairière emplie de fougères et d'orchidées. La grotte qui suit abrite la faune nocturne, composée de chauves-souris, tatous et douroucoulis. Pour finir, vous passerez sous la cascade et une passerelle vous conduira à la traversée de la canopée. Soit une véritable expédition dans un décor stupéfiant où tous les éléments sont réunis pour vous faire rêver.

 

      En ce qui concerne les animaux abrités par la serre amazonienne, ceux-ci sont tous issus de parcs zoologiques d'Europe ou bien de centres d'élevage. Aucun ne provient donc directement de leur véritable niche écologique.

Vous pourrez retrouver tout au long de votre ascension 15 espèces de mammifères, 11 de reptiles, 19 d'oiseaux, 3 de batraciens, 11 de poissons et, enfin, 2 d'insectes et d'arthropodes (un embranchement d'animaux invertébrés).

 

Le tamanoir, le fourmilier, le saki à face blanche, le tamarin de Goeldi et le saïmiri, trois espèces de primates très menacées, font partie d'un Plan d'Elevage Européen (EEP). Sept autres espèces vont en intégrer un prochainement et pour l'instant sont en European Studbook (ESB) : le denbrobate bleu (batracien), le caurale soleil (oiseau), le ouistiti argenté et le tamarin aux mains rousses (primate), le paresseux à deux doigts, le singe hurleur et enfin le douroucouli (singe nocturne).

 

Tout au long de votre parcours, vous trouverez des panneaux sur lesquels toutes les indications sur les espèces vous seront précisées. Pour clore votre ascension, vous déboucherez à l'intérieur d'une salle pédagogique possédant une salle de projection, espace où vous pourrez voir une exposition permanente sur l'Amazonie ainsi que des expositions temporaires.

En descendant le dernier escalier, la plaine marécageuse vous permettra d'observer ibis et hérons.

 

      Tous les végétaux et arbres que vous verrez sont issus de pépinières dont les principales sont localisées aux États-Unis (Floride), au Costa-Rica, au Brésil ou encore en Thaïlande. Aucun prélèvement directs dans la nature n'ont donc été effectués.

Les végétaux de petite taille que vous pourrez observer sont issus de cultures provenant de France, Belgique et Pays-Bas.

 

Tous les détails ont été minutieusement travaillés, tels que la composition sur mesure du substrat, l'élément dans lequel les végétaux vivent et puisent les minéraux qui leurs sont vitaux, l'arrosage également, qui diffèrent selon les saisons et qui se fait manuellement et de façon quotidienne.

L'humidité et la température sont également très surveillés, l'humidité variant entre 60 et 80% et la température entre 18° la nuit et à peu près 26 durant la journée.

 

Il faut savoir qu'avant d'intégrer la serre, les grands végétaux ont tout d'abord été acclimatés dans des serres prévues à cet effet, placées non loin d'Amsterdam. Une étape primordiale où ces plantes ont été examinées et soignées.

Un cycle naturel s'est donc progressivement mis en place, une véritable réussite quand on constate les nombreuses floraisons et la robuste production végétale. Mais, surtout, il est important de préciser qu'aucun produit chimique n'est utilisé.

 

De plus, un programme de lutte a été mis en place : celui d'introduire des insectes prédateurs de ceux qui pourraient nuire aux végétaux. Cette collection est en perpétuelle évolution, le but de cette serre étant de l'agrandir au fil du temps, particulièrement par des échanges avec des collaborateurs du réseau des jardins botaniques.

Ainsi, seule la mangrove a été conçue artificiellement, son milieu naturel d'origine étant des plus complexes à reconstituer.

 

      Dès votre entrée, vous constaterez que l'environnement sonore est, de plus, très bien travaillé. Vous entendrez en effet une bande sonore, rajoutée en fond, composée de cris d'animaux, de chants d'oiseaux ou encore de bruitages d'orages, qui viennent fortement renforcer les sentiment d'évasion et de réalisme.

Ne manquez pas d'observer la présence du compte à rebours, qui indique, en temps réel, quelle surface de forêt amazonienne est détruite au fur et à mesure que le temps passe. Cet élément est une façon très efficace de sensibiliser le public par rapport à la gravité de la situation, qui ne va pas en s'arrangeant...

 

      L'antenne du parc zoologique du Lunaret, en collaboration avec l'association des Amis d'Agropolis Museum, pourront vous proposer des visites nocturnes pour en savoir plus sur cette structure si singulière ainsi que sur la forêt amazonienne.

La durée de cette visite est d'environs deux heures et se déroulent après la fermeture de la serre au public, soit à 18h durant l'hiver et 19h en période estivale. Vous pourrez vous inscrire auprès de l'antenne pédagogique du parc zoologique, toutes les informations nécessaires se trouvant sur le site de la serrez amazonienne.

 

      Sur place, vous trouverez également la boutique du parc zoologique. Si vous souhaiter vous restaurer tout en observant la serre dans son ensemble, « l'Amazoone », qui occupe deux étages, vous permettra d'avoir une vue panoramique sur cet univers étonnant, en particulier sur l'enclos des sakis à face blanche et des tamarins, qui amusent particulièrement les clients. Ce restaurant a une capacité de 96 places à l'intérieur et 80 à l'extérieur.

 

      Permettant à des chercheurs venant du monde entier d'étudier le fonctionnement de cet écosystème complexe, ce lieu superbe ravira toutes les générations, tout en ne perdant pas de vue la volonté première qui est celle de vous faire réagir par rapport à la destruction progressive de cette magnifique région du monde.

 

Partez à la découverte des richesses de la forêt amazonienne, de ces espèces et végétaux, à travers la traversée des sept zones climatiques et des cinq biotopes.

N'hésitez pas, tentez ce voyage intense, techniquement irréprochable, tout en étant accessible au niveau de la compréhension.

 

En sortant de ce lieu unique, vous aurez toutes les réponses à vos questions concernant les menaces et les actions de sauvegarde, et, surtout, vous aurez certainement plus conscience de la fragilité de ce superbe écosystème indispensable à notre planète...