Montpellier peut être fière ! Si les images de l'atterrissage du lander Philae sont rendues possibles, c'est en partie grâce aux sept caméras de l'entreprise suisse Micro-Cameras & Space Exploration SA, fondée par Stéphane Beauvivre et Daniel Krähenbühl, également à l'origine de Systheia, première société du centre spatial universitaire de Montpellier.

La réussite de la mission Philae est en partie due à Montpellier !

L'atterrissage du lander Philae sur la comète Churyumov est  un des grands évenements internationaux de la semaine.  Philae a été lancé il y a dix ans, et a parcouru plus de 6 milliards de kms pour atteindre la comète et s'y poser, après s'être détachée de la sonde Rosetta. Un véritable exploit de la conquête spatiale.

Le robot Philae est composé de sept micro-caméras qui vont permettre de comprendre et décortiquer la composition de la comète. Ces micro-caméras ont été développés par Stéphane Beauvivre et Daniel Krähenbühl, fondateurs de l'entreprise Systheia, première entreprise à s'installer dans le Centre spatial universitaire de Montpellier. Elle a vocation à produire des micro et nano-caméras utilisées en milieux extrême. La PME a reçue le Grand Prix Objectif 2014 dans la catégorie Jeune pousse, une récompense qui semble mériter.

Stéphane Beauvivre et Daniel Krähenbühl ont ainsu conçus une caméra miniature ultra résistante, ultra légère (110 g maximum) dotée de systèmes de contrôle et de traitement d'images, capables de résister dans un environnement extrême (jusqu'à -120°).

Les caméras semblent fonctionner parfaitement, Philae ayant envoyé déjà plusieurs photographies de la surface de la comète et du ciel. Le robot semble tout de fois être dans une zone peu éclairée, ce qui pourrait l'empêcher de recharger ses batteries et faire échouer la mission.

L'aventure de la mission Rosetta peut se vivre sur internet où l'Agence spatiale européenne (ESA) et le Centre national d'études spatiales (CNES) ont déployé un important dispositif. La page Facebook (www.facebook.com/ CNESFrance) et le compte Twitter (twitter.com/CNES) du CNES présentent les dernières photos et vidéo. Le robot Philae aussi dispose de son propre compte Twitter (twitter.com/philae2014).