La réalisation d’une deuxième gare à Montpellier, proche du quartier Odysseum et du château de la Mogère, dans un secteur en devenir, s’inscrit dans le programme d’ensemble du Contournement de Nîmes et Montpellier, soit 60 km de ligne nouvelle pour le fret et les voyageurs, ses raccordements au réseau existant et deux gares nouvelles. Le titulaire pressenti du contrat de partenariat pour le projet de la deuxième gare à Montpellier vient d’être désigné par Réseau Ferré de France : il s'agit du groupement emmené par Icade. Son projet sera présenté demain avec l’ensemble des financeurs publics. La mise en service de cette deuxième gare sur le Contournement de Nîmes et Montpellier est prévue à la fin 2017.

La future Gare Montpellier Sud de France construite par ICADE Promotion?

Pour la réalisation du projet de ligne nouvelle et des deux gares nouvelles à Montpellier et Nîmes, des conventions de financement ont été signées simultanément le 25 avril 2012.
L’Etat et l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France, Réseau Ferré de France, la Région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération et Nîmes Métropole sont signataires des conventions de financement spécifiques pour la réalisation des deux gares nouvelles sur la ligne. 95 M€ (valeur 2011) pour la gare de Nîmes-Manduel ; 135 M€ (valeur 2011) pour la gare de Montpellier Sud de France, abondés de 7.7M€ pour une extension de dalle sur la ligne de Contournement de Nîmes et Montpellier en vue de l’accès tramway.

RFF a reçu sept dossiers de candidatures :
- Groupement Vinci (et ses filiales), représenté par Vinci Construction France (mandataire) et Dutch Infrastructure Fund, associé à Rudy Ricciotti, A+ Architecture, Ingerop ;
- Groupement constitué de ABDR Architetti IT(mandataire), Scape, Manens-Tifs, Appalti Costruzioni, Majowiecki di Majowiecki Massimo et Centostazioni ;
- Groupement Bouygues (et ses filiales), représenté par GFC Construction (mandataire), SIPPP et FIDEPPP 2, associé au Cabinet Foster & Partners, Garcia Diaz, SETEC et ELIOR Concessions ;
- Groupement Demathieu & Bard (mandataire) et SNC Lavalin, associé à Jacques Ferrier Architecture, Cusy-Maraval Architectes ;
- Groupement ICADE Promotion constitué de ICADE (mandataire), Fondeville, Caisse des Dépôts et Consignations, Edifice Capital, DIF et Cofely, associé à Marc Mimram, Emmanuel Nebout, EGIS et INEO ;
- Groupement Spie Batignolles (mandataire) et IDEX Energies, associé aux filiales de SPIE Batignoles, Bjarke Ingels – BIG architecte, Silvio d’Ascia architecte ;
- Eiffage, associé à Dominique Perrault Architecture, DGLa, APS, Systra et Inddigo.

Cinq candidats ont remis une proposition initiale, à la suite de laquelle RFF a décidé de retenir quatre candidats pour la deuxième phase du dialogue compétitif (Bouygues, Icade, SNC Lavalin, Eiffage).

Le dialogue compétitif approfondi s’est déroulé entre juillet 2013 et novembre 2013 pour aboutir aux offres finales le 5 mai 2014 et au choix du lauréat pressenti, le Groupement Icade. RFF présentera le projet de gare avec le titulaire pressenti et son architecte Marc Mimram lors de la conférence de presse organisée avec les cofinanceurs publics demain à 14h30 à la préfecture de région.