Goutez là en avant-première et faites vous votre idée!

La Clapassade : Vraie spécialité ou fumisterie Marketing?

La Clapassade : Vraie spécialité ou fumisterie Marketing?

 

Alors que les débats font rage sur la légitimité de la Clapassade comme plat emblématique de Montpellier, vous allez avoir l'occasion de vous faire votre propre avis en la goutant!

En effet, afin de faire connaître en avant-première le plat emblématique de Montpellier, la Ville invite tous les Montpelliérains à venir déguster La Clapassade, le vendredi 15 octobre à 19h30 sur son stand à la Foire internationale. Michel OTELL, l'inventeur culinaire de La Clapassade et Hélène MANDROUX, maire de Montpellier seront présents à cette occasion.
 

C'est le 6 octobre dernier qu'un jury réuni par la Ville de Montpellier au restaurant étoilé Le Jardin des Sens a désigné la recette du plat de Montpellier, La Clapassade, appelée à devenir la signature culinaire de la cité du Languedoc-Roussillon. Cette recette a été proposée par Michel OTELL, un étudiant de Montpellier âgé de 23 ans parrainé par Eric CELLIER, Chef de la Maison de la Lozère (Montpellier).

 

 

 


La recette de la Clapassade d'agneau sauce grisette de Michel Otell

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

- bouillon (de volaille ou autre)
- 800 g environ de collier ou de poitrine de mouton ou d'agneau*
- 1 gros oignon* émincé
- 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive*
- 2 cuillères à café rases de farine*
- beurre* et farine * pour le roux brun épices et aromates :
    - miel* de Narbonne
    - réglisse en poudre
    - 3 ou 4 bâtonnets de réglisse
    - 1 cuillère à café de cassonade*
    - poivre blanc
    - fleur de sel de Camargue
    - zestes de citron*

* tous ces produits se trouvent facilement en agriculture biologique

 

 

 


La Clapassade : Vraie spécialité ou fumisterie Marketing?Préparation



Poivrer au poivre blanc et mettre à rissoler dans une cocotte, avec 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive, 800 g environ de collier ou de poitrine de mouton ou d'agneau en morceaux. Ajouter un gros oignon émincé ; poudrer avec une cuillerée à café de cassonade et deux cuillerées à soupe rases de farine. Bien mélanger le tout.

Mouiller largement la viande de bouillon. Laisser mijoter pendant 45 minutes, dégraisser complètement, ajouter des bâtons de réglisse, puis laisser 40 minutes.

Retirer la viande du bouillon, et la couper en dés. Passer le bouillon et réserver. Préparer un roux brun (faire fondre du beurre, y ajouter graduellement de la farine en mélangeant, jusqu'à ce que la consistance soit onctueuse, puis continuer à remuer jusqu'à coloration) dans la cocotte, et le mouiller au bouillon. Sucrer au miel de Narbonne, et ajuster l'assaisonnement à l'aide de réglisse en poudre.

Laisser réduire à la consistance voulue.

Saler dans l'assiette à la fleur de sel de Camargue.

Présenter les cubes de viande en tas assez haut par rapport à la largeur « le terme clapas évoquant un tas de pierres », napper de sauce, et garnir le sommet de zestes de citron.

Accompagnements conseillés : tranches de polenta aux zestes de citron poêlées, salade de roquette à l'huile d'olive.

 

 

 

La Clapassade : Vraie spécialité ou fumisterie Marketing?