Eglise Sainte-Anne

Adresse

Place Sainte Anne
34000 Montpellier


Présentation

Une fusion subtile entre art et histoire

     Lors de votre découverte de la place Sainte-Anne, profitez des agréables cafés ou restaurants qui ont pris place en ce lieu calme et accueillant. Mais ne manquez pas d’admirer la belle église Sainte-Anne, ou Carré Saint Anne, l’une des trois paroisses de Montpellier.

 

     Cette église fut construite entre 1866 et 1869 par Jules Cassan, architecte de la ville à cette époque, durant l’expansion de l’architecture néogothique de la Ville.

C’est sur l’ancien emplacement d’une église du XIIe siècle, l’église Saint Paul, qu’eut lieu la construction. Vous pourrez voir quelques vestiges de celle-ci à l’arrière de l’église actuelle.

 

Cette première église a souffert des guerres de religion en 1562. A moitié détruite, elle sera restaurée au milieu du XVIIe siècle. Jugée trop petite, cette église sera finalement reconstruite pour devenir l’église Sainte-Anne d’aujourd’hui.

 

De style néogothique, on doit les vitraux qui la composent au maître Verrier Pagès. Son superbe clocher, et la flèche située à son extrémité, sont visibles de toute la ville de Montpellier, et confèrent à cet édifice une hauteur d’à peu près 69 mètres : c’est « l’aigrette » de Montpellier.

En effet le but de cette construction était apparemment de favoriser la création d’un grand édifice plutôt que de travailler sur le côté esthétique de l’église.

 

En 1984, l’église a dû fermer car elle devenait trop dangereuse. En effet, certaines pierres du clocher commençaient à tomber, un délabrement qui touchait tout autant la place Sainte-Anne, qui encadre l’édifice, dont les façades s’abîmaient de plus en plus.

Les rénovations et restauration débutèrent en 1992, pour aboutir au final à l’état actuel de cet édifice et de la place.

 

     Actuellement ce lieu est l’un des plus agréables de la ville de Montpellier. On peut observer, dans les niches de la façade, deux anges soutenus par deux petits personnages.

A l’intérieur, vous trouverez de belles voûtes et colonnes, un buffet d’orgue, la représentation d’une multitude de Saints, comme Sainte-Anne bien sûr, ou encore Saint Thomas.

 

En 1991, la Ville transforme cette église en espace culturel, de façon à accueillir des expositions et des festivals durant toute l’année. La Direction a toujours voulu favoriser la promotion d’artistes contemporains locaux, des peintres aux photographes, en passant par les plasticiens.

 

Pour cela, la nef du Carré Sainte-Anne a été restructurée de façon à proposer un espace de 600 m2 dédié à tous les arts. Elle accueille également tous les deux ans la sélection française de la Biennale des Jeunes Créateurs d’Europe et de la Méditerranée, un concept précurseur qui encourage les échanges et le travail en commun.

Son objectif étant d’être en perpétuelle évolution, dans son organisation tout comme dans la réflexion de créativité artistique.

 

     L’église Sainte-Anne, église désacralisée, vous permettra d’admirer diverses expositions d’art contemporain.

Elle offre également ses murs à de grandes manifestations culturelles qui ont lieu dans la ville. L’entrée étant libre, sauf durant la Biennale, n’hésitez pas à visiter ce remarquable lieu de culture.