En 16e de finale de la Coupe de France on ne donnait que peu de chance au MHSC en déplacement au Parc, finalement c’est bien la paillade qui l’emporte (1-2) en infligeant au PSG sa première défaite dans son antre depuis le 17 Novembre 2012. Un exploit de taille !


PSG 1-2 MHSC

Peu de monde s’attendait à une victoire du MHSC au Parc des Princes et le scénario était presque écrit d’avance par certains commentateurs avec une large victoire du PSG. Oui mais voilà, la paillade reste la paillade et elle est capable d’exploits retentissants comme ce soir. La tactique est très vite comprise, le MHSC évoluant avec un bloc défensif très compact et voulant profiter de la moindre occasion en contre. On voit cependant dès le début de match que cela va être compliqué tant les Parisiens sont dominateurs dans la possession de balle, dans le jeu et au niveau des occasions. Il faut un Laurent (Pionnier) des grands soirs pour préserver la cage pailladine ainsi que de la chance en voyant  le PSG rater des occasions inimaginables. On se dit alors pourquoi pas ? Et si c’était le soir de Montpellier ? D’autant qu’un hors-jeu inexistant est sifflé alors que les Parisiens ouvrent le score même si Laurent (Pionnier) ne semble pas plonger franchement au coup de sifflet. Les pailladins sont inexistants et tentent de tenir. Ils sont trop timides et regardent trop jouer le PSG pour pouvoir espérer mieux. A la 20e minute, le premier miracle intervient avec l’ouverture du score de Daniel (Congré) de la tête sur coup de pied arrêté. Les Parisiens se ruent alors encore plus à l’attaque et parviennent à égaliser logiquement à la 30e minute. Le match va être alors difficile pour Montpellier qui réussi tout de même à préserver le nul à la pause.

Au retour des vestiaires les pailladins montrent un visage plus séduisant avec une rage qui a caractérisé les plus grands moments du MHSC. Il y a plus d’agressivité sur le porteur du ballon et des récupérations plus hautes qui sont intéressantes pour mener les contres. La domination du PSG est cependant indéniable mais souffre d’un manque de réalisme flagrant par de la maladresse ou toujours un Laurent (Pionnier) bien présent. La défense est aussi plus solide et les attaquants adverses ont plus de mal à percer le dernier rideau. Le MHSC tente toujours de profiter de la moindre occasion et des coups de pied arrêtés. A la 68e minute intervient le deuxième miracle, suite à un corner, Victor Hugo (Montano) place sa tête et parvient à tromper Douchez ! L’exploit est tout proche, il faut alors tenir. C’est ce que les hommes de Rolland (Courbis) vont faire grâce à une grande solidarité et un jeu plus intéressant pour garder le ballon qu’en première période. Rémy (Cabella) fait parler son talent et voit sa frappe frôler la lucarne. Le MHSC reste solide et le coup de sifflet retentit ! L’exploit et bien là, bravo messieurs !

Un match qui doit souder le groupe encore un peu plus et une accession en 8e de finale de Coupe de France. Il n’y avait que du bonus à prendre ce soir, les joueurs n’avaient rien à perdre et ils ont finalement tout gagné. Bravo à vous ! On attend maintenant le tirage qui sera effectué à 20h45 Jeudi soir sur Eurosport. Pourquoi pas le FC Sète ?

Il faut maintenant se concentrer sur le match de Samedi. Le MHSC reçoit l’OGC Nice pour un match important en vu du maintient.

Prochain match : MHSC - OGCN, le 25 Janvier à 20h00.

ALLEZ LA PAILLADE.


Multimédia :



L'Après-match PSG 1-2 MHSC (Coupe de France) par MHSCofficiel



PSG 1-2 MHSC : les réactions d'après-match par MHSCofficiel



PSG 1-2 MHSC : le Film du match par MHSCofficiel







Compo MHSCPionnier - Deplagne, Congre, El Kaoutari (Marveaux, 46e), Tiéné - Saihi, Stambouli, Camara - Cabella, Niang (Sanson, 73e), Montano. Entraîneur: Rolland Courbis

Avertissement : MATUIDI (79e), SYLVA (89e).

Expulsion :

Stade : Parc des Princes.

Spectateurs : 45 000.

Arbitre : P. THUAL.

Buts: Daniel (CONGRE) et Victor Hugo (MONTANO).


RB.