Le MHSC a perdu plus qu’un simple match hier soir face à Lorient (0-2). Une prise de conscience semble apparaître. Jean Fernandez a choisit de démissionner pour le bien « de l’équipe et du club ».


MHSC 0-2 FC LORIENT

Le MHSC s’est incliné face à Lorient hier soir. Nous revenons sur le match rapidement mais surtout sur les conséquences de cette débâcle et quels sont maintenant les enjeux pour le club. En première mi-temps les pailladins réalisent pourtant une bonne entame de match avec de l’envie et de la détermination. Ils ont l’occasion à plusieurs reprises d’ouvrir le score mais à l’image de tout ce début saison le réalisme n’est pas au rendez-vous, personne n’est en effet capable de pousser le ballon au fond des filets sur des situations chaudes dans la surface de réparation. Devant, Victro Hugo (Montano) perds quasiment tous ses ballons ainsi que les duels aériens. Quand on joue long et que devant on est incapable de garder la balle ça devient difficile. A ce moment on peut tout de même espérer une ouverture du score pour le MHSC tant il y a eu d’occasions même si Lorient aurait pu aussi profiter d’errances de la défense pailladine à quelques moments.

Par la suite, Rémy (Cabella) se procure une belle occasion mais dans la minute qui suit c’est Lorient qui ouvre le score en trompant la défense. C’est à ce moment que le cauchemar débute réellement, une équipe qui perd totalement ses moyens avec des passes mal assurées, des erreurs techniques et un manque de communication flagrant. Malgré cela, quelques occasions apparaissent encore mais rien n’y fait. Le MHSC se découvre pour revenir et laisse place aux contres lorientais, sur l’un d’eux, Abdé (El Kaoutari) est exclu après une faute dans la surface. Vitorino (Hilton) avait été lui aussi exclu quatre minutes plus tôt à la 90e. Le penalty est transformé et Lorient s’impose donc 2 à 0, un échec cuisant qui aura de lourdes conséquences…

La démission de Jean (Fernandez) :

Après la débâcle d'hier soir Jean Fernandez a donc annoncé sa démission ce matin après une longue discussion avec Louis et Laurent Nicollin. Pascal (Baills) assurera l'intérim.

Rien de forcément étonnant à vrai dire, le match contre Lorient était celui qui allait décider des orientations à suivre même si les grands travaux ont déjà commencé au sein du club. Ce ne sont pas les chants qu'on a pu entendre dans les travées de la Mosson qui ont fait la différence, à vrai dire tout avait déjà été prévu à l'avance. Une décision logique et courageuse qui s'inscrit dans un échec collectif et qui ne solutionne pas les réels problèmes d'un club qui doit modifier sa politique en profondeur à tous les niveaux. On peut remarquer que cela a déjà commencé avec le départ de Domergue remplacé par Henri (Stambouli) et ça continue encore aujourd'hui, des décisions qui sont nécessaires pour redresser le club à tous les étages, on peut par ailleurs noter des résultats chez les jeunes qui ne sont pas flamboyants, une CFA2 qui a du mal à s'imposer comme une équipe se positionnant pour la montée en CFA, lors du dernier match ils ont été rejoint à 3-3 après avoir mené 3-0. Du côté des pailladines ce n'est pas le même contexte il n'y a pas d'urgence mais on remarquera toute fois une grande difficulté à s'imposer face aux adversaires directs pour les deux, trois premières place, à savoir Lyon, Paris et Juvisy. Le naufrage de l'équipe première hier soir est donc le bout de cette chaîne et d'un malaise d'ensemble qui doit être soigné.

La responsabilité de la situation actuelle n'incombe aucunement à une seule et même personne qui a cependant était choisit comme bouc émissaire depuis le début de la saison à savoir l'entraîneur, logique, il a évidemment sa part de responsabilité. Mais cette responsabilité est collective, club, joueurs, staff. Les problèmes se créent ensemble, les solutions doivent être trouvées ensemble. Les joueurs sont les premiers à féliciter mais aussi les premiers à blâmer dans ce genre de situation sans tomber dans l'irrespect. Aujourd'hui, le niveau de beaucoup est clairement insuffisant. Certains continuent à nier aujourd'hui ou ne veulent tout simplement pas voir les vrais problèmes d'un club qui est entrain de réagir aujourd'hui par une prise de conscience qui doit s'accompagner d'actes. D'autres commencent avec le départ de Jean (Fernandez) à se rendre compte que le problème est bien plus large qu'un simple changement d'entraîneur. Dommage qu'il faille en arriver là mais il n'aurait pas pu en être autrement. Le match contre Lorient sentait vraiment mauvais et les préservatifs distribués en faveur de la lutte contre le Sida ne nous ont pas protégés du virus qui ronge le MHSC depuis quelques temps.

Pas de quoi non plus être fiers des chants entonnés hier soir, reflets d'un ras le bol légitime et fondé. Les noms de Rolland Tournevis, ah non mauvais blague..., plutôt Courbis ou encore Fédéric Antonetti circulent pour remplacer Jean (Fernandez), Rolland Courbis semble pour certains être déjà entraîneur du MHSC mais tout peu changer dans les heures, les jours qui viennent, rien n'est fait, rappelons que pas mal de monde avait annoncé Jean Tigana cet été pour succéder à René (Girard). Il faut donc rester prudent et à vrai dire ce n'est pas vraiment l'important.

C'est donc en toute logique que Jean (Fernandez) démissionne de son poste d'entraîneur au MHSC. Une décision qui doit s'accompagner d'une réelle prise de conscience des problèmes du club. Bonne continuation à lui qui méritait sûrement mieux, quelqu'un qui connait très bien le football mais qui n'a pas réussi à mener l'équipe comme il l'aurait voulu. On ne reviendra pas sur des matchs qui n'étaient pas si loin de rapporter trois points mais qui par de la maladresse ou des décisions arbitrales se sont finalement soldés par des nuls ou des défaites. Peu importe qui sera son remplaçant en tous les cas il devra être pleinement soutenu, plus que ne l'a été Jean (Fernandez) à son arrivé à la paillade.

Le MHSC est toujours 16e mais désormais à 7 points du 10e. Inutile donc de dire que dans les prochaines rencontres seule la victoire est envisageable. A domicile, les supporters devront plus que jamais être présents !

Prochain match : TFC - MHSC, le 8 décembre à 17h00.

ALLEZ LA PAILLADE.


Multimédia :



Conférence de presse Jean Fernandez par MHSCofficiel



Conférence de presse Laurent Nicollin par MHSCofficiel



Compo MHSC Jourdren – Congré (Deza 68e), Hilton (cap.), El Kaoutari, Tiéné – Marveaux, Stambouli – Sanson, Cabella, Mounier (Tinhan 73e) – Montaño.

 Avertissement : Joris MARVEAUX (53e), Anthony MOUNIER (60e).

Expulsions : Vitorino HILTON (89e), Abdelhamid EL KAOUTARI (90e + 3).

Stade : Stade de la Mosson.

Spectateurs : 11 596.

Arbitre : Wilfried BIEN.

But : /

Statistiques :

51

Possessions (%)

49

15

Tirs

13

3

Tirs cadrés

4

71

Passes réussies (%)

76

2

Hors-jeux

2

9

Corners

5

31

Centres

17

12

Fautes

11

2

Cartons jaunes

1

2

Cartons rouges

0