En fin de semaine, le Président de la Région a réagi à l'annonce de la fermeture de la centrale EDF d'Aramon. Pour le Président de la Région : « L’enjeu aujourd’hui est la reconversion du site ».

Fermeture de la centrale EDF d'Aramon : Réaction du Président de la Région

« L’annonce de la fermeture est un nouveau coup dur pour le Gard et le Languedoc-Roussillon qui connaissent un chômage important. Élus de toutes sensibilités politiques, nous nous sommes tous battus pour défendre ce site. Nous avons défendu notre territoire mais nous n’avons pas été écoutés.

En tant que Président du Département du Gard, j’ai rencontré la direction et les salariés. Depuis que je suis Président de la Région Languedoc-Roussillon, j’ai sensibilisé fortement le Président de la République et le Ministre de l’économie.

Avec la fermeture de la centrale thermique, le Gard va être confronté à la perte de plus d’une centaine d’emplois directs et ceux liés aux entreprises de sous-traitance. Il n’y aura pas de licenciement sec, mais des familles vont quitter le territoire et nous savons combien ces départs seront douloureux.

L’enjeu aujourd’hui est d’anticiper l’avenir du site. Nous, collectivités territoriales, EDF et l’État, devons travailler à sa reconversion. Il s’agira d’être créatif pour générer de nouveaux projets innovants, modernes et créateurs d’emploi. Les moyens financiers seront essentiels.

Je sais que la direction de EDF prendra ses responsabilités pour accompagner la reconversion du site. Il faudra y mettre les moyens suffisants. »