Le mardi 25 juin 2013, dans le cadre d'une enquête sur commission rogatoire d'un juge d'instruction de Narbonne (11), la Section de Recherches de Montpellier (34) appuyée par les groupements de gendarmerie départementale de l'Aude et de l'Hérault ainsi que de l'Escadron de Gendarmerie Mobile d'Orange (84) a procédé dans le Biterrois et à Narbonne, à l'interpellation de 09 individus soupçonnés de proxénétisme et traite des être humains en bande organisée.

Démantèlement d un réseau de proxénétisme : 14 proxénètes présumés interpellés!

130 gendarmes ont participé à cette opération.

Simultanément, 05 autres mis en cause étaient arrêtés en Roumanie par des enquêteurs de la Section de Recherches de Montpellier et les forces de police roumaine, qui bénéficiaient sur place du concours d’analystes de l'Office de Police Europea (EUROPOL).

Le réseau démantelé par les gendarmes exploitait des jeunes femmes contraintes à se prostituer en bordure de routes départementales du Languedoc-Roussillon.

A l’issue de leurs auditions les 05 individus interpelés en Roumanie se sont vu notifier des mandats d'arrêt européen et ont été incarcérés sur place en attente de demandes d'extradition.

Quatre des neuf autres mis en cause ont été présentés en France au juge d'instruction, qui les a mis en examen avant qu'ils ne soient écroués dans différentes maisons d’arrêt de la région.

Les cinq autres auteurs présumés sont en cours de présentation ou devraient l'être dans la journée de demain.

Cette opération fait suite à une première série d'interpellations, menées dans le cadre de la même affaire le 30 mai 2012; huit proxénètes présumés avaient alors été interpellés, mis en examen et incarcérés.