Le Festival Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée

Tinariwen

 

Tinariwen

Festival Voix Vives : Concert Tinariwen

 

 

Créé officiellement en 1982, lors d'un festival à Alger, Tinariwen a joué un rôle important pendant la rébellion touareg des années 1990, en diffusant des messages d'espoir et de résistance à ses compatriotes. Il fut le premier groupe touareg à émerger des sables sahariens. Ses chansons portent le deuil de l’épopée des tribus sahariennes et s’efforcent de deviner le futur des générations qui doivent leur survivre. 

 

 

 

 

 

Après une période d'exil en Algérie, Ibrahim, Intayeden, Alhassan rencontrent Alhousseini ag Abdoulahi, Kedhou ag Ossad, Mohammed dit "Japonais"et le groupe s'agrandit. Lorsqu'éclate la rébellion en 1990, ils rentrent au Mali les armes à la main et les guitares en bandoulière. Avec la signature du Pacte National de 1992 et le retour de la paix, ils se consacrent à la diffusion de la culture touareg grâce à leurs chansons dont les paroles évoquent autant l'amour du désert que les souffrances de leur peuple.

On compte de très nombreux morceaux à leur actif, enregistrés sur des cassettes qui ont circulé dans le Sahara pendant la rébellion touareg. En 1999, leur participation au Festival Toucouleur à Angers, sous le nom de Azawad, lance leur carrière en Europe.

 

 

Leur premier album The Radio Tisdas Session, enregistré en deux jours à Kidal grâce à l'énergie solaire, sort en 2000.

 

C'est avec Amassakoul, édité en 2004, que leur renommée atteint une dimension internationale. La sortie de cet album est un réel succès, le groupe fait figure d'ambassadeur des Touaregs à travers le monde.

Leur musique assouf, qui signifie en tamasheq la solitude, la nostalgie, fait la synthèse entre le blues, le rock et la musique traditionnelle touareg. C'est ce que l'on peut appeler le blues touareg car, comme le blues, il a été créé dans l'exil et la souffrance.

Leur dernier album Imidiwan : Companions est sorti en 2009.

 

 

Plus d'infos sur le Festival Voix Vives