A l'occasion de sa venue dans le département de l'Hérault, Claude BARTOLONE, président socialiste de l'Assemblée Nationale, a pu faire le point avec les élus de la région.

Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale en déplacement à Montpellier

Avec, autour de lui, Hélène MANDROUX, maire de Montpellier, Jean-Pierre MOURE, président de Montpellier Agglomération, André VEZINHET, président du Conseil général de l'Hérault, et Christian BOURQUIN, président de la Région Languedoc-Roussillon, il a insisté sur le rôle des collectivités locales : « elles sont à la fois le premier filet de protection sociale et le premier investisseur économique ».

A l'aube de l'acte III de la décentralisation, le président de l'Assemblée Nationale a souligné le rôle, à tous les échelons et au quotidien, des collectivités locales : « Les députés français mais aussi européens doivent prendre conscience que toute loi nationale ou européenne impacte peu ou prou les collectivités territoriales. 

A son tour, Hélène MANDROUX a rappelé la responsabilité de tout élu socialiste : celle de soutenir ses concitoyens et celle de relayer sur le terrain les actions de François Hollande et de son gouvernement. « Depuis toujours, la gauche a fait les plus grandes réformes sociétales : hier, avec l'abolition de la peine de mort, aujourd'hui, avec le mariage pour tous, la parité homme-femme dans les assemblées départementales ou le mandat unique ».  

A l'occasion de ce déplacement, Claude BARTOLONE a notamment visité l'Hôtel de Ville de Montpellier.