Après le succès rencontré par les éditions précédentes, la Ville de Montpellier reconduit, au Cinéma Municipal Nestor Burma, le festival Voir autrement le monde – 4ème hors les murs du Festival Jean Rouch

Cinéma Nestor Burma : Festival « Voir autrement le monde »

Trois jours de cinéma ethnologique et sociologique, en partenariat avec l'association montpelliéraine «EthnoDoc», du 16 au 18 octobre prochain.

Des oeuvres originales qui ne sont pas ou peu montrées dans les autres salles de cinémas de l'hexagone, c'est le pari osé que fait la Ville de Montpellier avec le Cinéma municipal Nestor Burma depuis 4 ans. Cette année encore, le festival "Voir autrement le monde – 4ème hors les murs du Festival Jean Rouch", investira la salle municipale de cinéma du 16 au 18 octobre 2015.

Au programme, sept projections allant du documentaire pur à la fiction documentée :


▪ Vendredi 16 octobre : 
20 h : Léviathan - De Verena Paravel et Lucien Castaing-Taylor

▪ Samedi 17 octobre :
14h : No habrá revolución sin canción - De Mélanie Brun
16h15 : Garçon boucher - De Florian Geyer
18h : Souffrances ordinaires, Paroles d'hommes et de femmes sénoufo - De Marie Lorillard
20h : Thulé Tuvalu – De Mathias Von Gunten

▪ Dimanche 18 octobre :
14h15 : Lamb - De Yared Zeleke
16h15 : Famille nombreuse, Thierry « Titi » Robin - D'Hubert Budor


Trois temps forts:

▪ La séance d'ouverture permettra au public d'échanger avec deux personnalités : le prestigieux anthropologue Jean-Baptiste Eczet et le célèbre critique de cinéma, Jean-Michel Frodon, autour du film « Léviathan ». Lors de sa sortie, il avait été qualifié par le New-York Times de « noces de la recherche universitaire et du film d'art et essai ».

▪ La soirée de samedi, citoyenne, sera elle au coeur de l'actualité puisqu'elle traitera des changements climatiques.

▪ La séance de clôture sera festive, haute en couleur et musicale. Rencontre avec l'un des trois grands noms du jazz manouche, « Titi Robin ».

Ces projections sont l'occasion de découvrir des oeuvres rares qui apportent un regard différent sur le monde et les êtres humains. L'opportunité également de rencontrer des enseignants et chercheurs de la région, passionnés d'ethnologie et de sociologie ; chacune des projections est suivie de rencontres et débats.