Baisse de la subvention Région Occitanie à l’Opéra Orchestre national de Montpellier

En réaction aux propos de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, tenus hier lors de ses vœux 2018, confirmant une réduction de 200 000 euros de la subvention de la Région à l’Opéra Orchestre de Montpellier, Bernard Travier, Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Délégué à la Culture répond : « Réduire de 5 % la subvention de la Région à l'Opéra Orchestre de Montpellier n'est pas "vertueux". C'est un mauvais signal envoyé à celles et ceux qui travaillent au redressement de ces institutions, soit 207 employés et 51 intermittents du spectacle équivalents temps plein concernés, sans oublier leurs familles. »


Isabelle Marsala, Déléguée à la Culture pour la Ville de Montpellier a également indiqué sa désapprobation : « Alors que Montpellier et la Métropole engagent d'importants budgets pour la Culture, la Région fait des économies sur l'Opéra Orchestre de Montpellier... » Pour compenser cette baisse de 200 000 euros, Philippe Saurel, Maire et Président de Montpellier Métropole, a fait voter au dernier Conseil de la Métropole une subvention de 150 000 euros.


Un équilibre fragile

Depuis la rentrée 2017, l’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie renoue avec le succès et nombre de ses spectacles affichent complet. La programmation est de qualité avec six opéras, des concerts symphoniques, la venue de musiciens de renom tels que Nelson Freire ou la cantatrice Sonya Yoncheva. Dans toute la région, des concerts sont donnés avec les musiciens de l’Orchestre et les chanteurs du Chœur. Depuis l’arrivée de la directrice Valérie Chevalier, il y a une volonté forte d’ouverture à tous les publics - les personnes en difficulté sociale ou dites empêchées, les scolaires de Montpellier Métropole assistent aux spectacles et aux répétitions en semaine… L’institution a connu d’importantes difficultés budgétaires, elle est donc engagée dans un plan pluriannuel de redressement et reste fragile. Alors que l’établissement culturel se relève enfin et s’inscrit dans une dynamique, la Région Occitanie contrairement à ses engagements baisse le montant de sa subvention pendant la période de redressement de l’Opéra Orchestre national de Montpellier. Les élus de la Métropole - de toutes orientations politiques, par le vote d'une subvention de compensation ont montré leur solidarité avec cette institution de premier plan à laquelle les habitants de Montpellier sont très attachés.


L'Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie

En 1979, Georges Frêche soucieux de développer une véritable activité culturelle dans la ville crée l’Orchestre de Montpellier. L’orchestre fait rapidement preuve de sa nécessaire existence. Destiné à interpréter l’ensemble du répertoire symphonique (du XVIIIe au XXe siècle), l’orchestre s’agrandit rapidement, passant de trente a quatre-vingt-quatorze musiciens titulaires. Signe d’une reconnaissance de l’Etat, l’ensemble devient Orchestre de Région en 1985, puis en 1999, Orchestre national de Montpellier. En 2001, l’association de gestion des Opéras de Montpellier et l’Orchestre national Montpellier fusionnent. L’Orchestre national Montpellier Occitanie participe chaque année depuis sa création en 1985 aux principales productions lyriques du Festival de Radio France et est invité sur les scènes parisiennes comme le Théâtre des Champs-Elysées ; ses concerts sont proposés également dans la Métropole et la Région. René Koering, Jean-Paul Scarpitta et aujourd’hui Valérie Chevalier se sont succédé à la direction générale. Michael Schønwandt est directeur musical depuis septembre 2015.


www.opera-orchestre-montpellier.fr