Montpellier s'est imposé facilement contre Toulouse 41-31

Avec la victoire, la joie revient à Montpellier

 Le championnat, enfin le championnat pour le MAHB. Il y a bien eu la victoire à Valence en coupe de France mais quoi de mieux que de retrouver la lutte de la D1 pour éloigner les tourments de l'affaire des paris.

Patrice Canayer l'a répété dans la semaine
. Malgré les départs d'Erlend Mamelund et de Nikola Karabatic, le MAHB reste une très belle équipe. D'autant que l'entraineur héraultais peut désormais compter sur le pivot serbe Uros Vilovski. Issam Tej ayant fait appel de la suspension infligé par la commission restait dans le groupe.

Dès le début du match, le MAHB faisait valoir une défense agressive avec un Wissem Hmam particulièrement pugnace. Mickael Robin auteur de 13 arrêts sur l'unique première mi-temps permettait à son attaque de creuser l'écart. Rigoureux offensivement, les montpelliérains n'ont pas souffert pour trouver les failles de la défense toulousaine. Uros Vilovski magnifiquement servi par Petar Metlicic ouvrait son compteur but avec le MAHB à la 7e minute. A signaler également le très bon match de l'ailier Maxime Arvin Berod. En face, Toulouse restait à flot grâce à Jérome Fernandez et ses 6 buts. Le MAHB pouvait rentrer au vestiaire avec une avance de 4 buts sans avoir été réellement inquiété.

A la reprise, Mickael Robin n'était pas décidé à arrêter son festival. Le portier héraultais commençait la seconde mi-temps par arrêter un pénalty de Jérome Fernandez. Pire pour les Toulousains, William Accambray, très discret en première mi-temps sur le front de l'attaque avec un seul but, décidait de se réveiller. Après 10 minutes en seconde mi-temps, l'écart était passé confortablement à 10 points. Patrice Canayer pouvait dès lors travailler les systèmes en vue du déplacement à Leon en Ligue des Champions dimanche. A la fin du match le MAHB s'impose sans avoir tremblé 41-31

De Toulouse en septembre dernier à Toulouse ce soir, le mauvais cycle semble bouclé. Tout n'est pas parfait, notamment défensivement, mais l'intérêt était ailleurs ce soir. Plus que le résultat ou la manière, Montpellier a retrouvé son public et renoué avec le sportif. Enfin !


MAHB
Mickael Robin (20 arrêts), Remy Desbonnet (1 arrêt), Maxime Arvin Berod (8/9 dont 4 pén), Michael Guigou (0/0), Issam Tej (2/5), Uros Vilovski (2/3), Remi Leventoux (1/2), Antoine Gutfreund (3/4), Viana Cristian Malmagro (5/6), Vid Kavticnik (4/5), Wissem Hmam (1/1), William Accambray (5/10), Baptiste Bonnefond (5/6), Petar Metlicic (5/5).

FENIX Toulouse Handball
Daouda Karaboué (5 arrêts), Wesley Pardin (4 arrêts), Anouar Ayed (2/4), Yannick Cham (1/3), Jérôme Fernandez (7/12 dont 2 pén), Cyril Morency (1/1), Rémi Calvel (3/5), Maxime Gilbert (1/2), Salva Puig (1/5), Michelin Célestin (1/1), Pierrick Chelle (3/7 dont 1 pen), Valentin Porte (4/9 dont 2 pen), Loïc Van Cauwenberghe (2/3), Miha Zvizej (5/6).