Lundi, le groupe messin ATC, propriétaire de la Société d’Information pour l’Emploi « SIE », a déposé le bilan de son groupe de presse montpelliérain, éditeur de titres comme Le Journal de l’Emploi, le Club des 500 et Réseaux LR. N’ayant pas été averties en amont, les équipes en place se déclarent « sous le choc ». 

Arrêt brutal du Journal de l'emploi et de Réseaux LR

Une procédure lourde de conséquences puisqu’une dizaine de salariés, 8 permanents et plusieurs pigistes sur les régions Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes, sont concernés.

Les 8 salariés permanents sont convoqués dès la semaine prochaine pour se voir signifier leur licenciement économique par la mandataire judiciaire désignée pour traiter cette affaire.

Malgré cela, ils ont décidé d'être présent sur leur lieu de travail, alors qu’il leur a été signifié de façon non formelle, qu’ils pouvaient rester à leur domicile. « Nous allons nous battre et continuer à faire vivre les titres phares qui ont installé notre groupe dans la durée et dans le paysage médiatique », ont immédiatement réagi Julien Zerbib, directeur de la structure et Xavier Paccagnella, rédacteur en chef.