Ils étaient originaires du Maroc, d'Algérie, d'Allemagne, d'Espagne, de Turquie, du Pérou, du Liban, de Bulgarie, de Roumanie, de Colombie, de Tunisie, du Burkina, du Chili ou de Maurice.

41 nouveaux citoyens français accueillis à Montpellier

Ce matin 41 personnes ont reçu lors d'une cérémonie à la préfecture de l'Hérault leur décret de naturalisation. Un moment important et solennel où la France accueille de nouveaux citoyens.

Le préfet chargé de l'égalité des chances et de l'illettrisme Jean-Christophe Parisot a accueilli ces personnes dans la nationalité française : "Peu importe les motifs, vous êtes venus avec vos histoires personnelles. On ne vous demande pas de renier votre histoire mais d'accepter la nôtre." Une décision importante pour ces nouveaux français qui par ce geste "expriment (leur) croyance pour les Droits de l'Homme" et l'attachement à "deux valeurs essentielles de la République : l'égalité des sexes et la laïcité".

                                              "Désormais le drapeau tricolore est le vôtre."

Le Préfet a rappelé que désormais ils allaient "pouvoir exercer (leurs) droits de citoyen par le vote aux élections municipales et européennes" en ajoutant avec humour qu'ils pouvaient être candidats en 2014. Et de rappeler que si les citoyens français ont des droits, ils ont aussi des devoirs : "A l'intérieur comme à l'extérieur du pays, vous êtes des ambassadeurs de la France."

C'est après une jolie Marseillaise entonnée par les 41 nouveaux citoyens français, leurs familles et amis, que le Préfet leur a remis individuellement les décrets de naturalisation. Parmi eux Driss Moussaoui et sa femme, originaires du Maroc et résidant en France depuis 6 ans : "C'était important pour notre intégration. On est très heureux de vivre en France car c'est un pays respectueux de l'humanité et des lois. C'est un jour de fête, cela fait longtemps que l'on attend ce jour."


Quelques chiffres :
En France chaque année :
- 80 000 personnes obtiennent la nationalité française par naturalisation ou réintégration.
- 10 000 par déclaration (mariage avec conjoint français) et enfants rattachés.
Dans l'Hérault en 2012 :
- 800 personnes ont obtenu la nationalité française par naturalisation ou réintégration.
- 271 personnes ont acquis la nationalité française par mariage avec un ressortissant français.